webleads-tracker

Le journal de l'éco -

A la Une

Le Nouveau Monde prouve son ancrage dans le futur de l’Auvergne

Le Nouveau Monde prouve son ancrage dans le futur de l’Auvergne

Jeudi 10 octobre à la Coopérative de mai, avait lieu la soirée de lancement du réseau d’ambassadeurs numériques et de l’appel à projets « Et pour preuves ! » (en partenariat avec la plateforme de crowdfunding Ulule), organisée par Auvergne Nouveau Monde.
 


Après une après-midi de travail où Auvergne Nouveau Monde présentait les outils de communication que tous les adhérents à l’association peuvent librement utiliser pour promouvoir une image de l’Auvergne positive et dynamique, l’ambiance était à la fête dans l’enceinte de la salle de concert clermontoise. Didier Veillot, directeur de la Coopérative de Mai, réaffirmait d’ailleurs son soutien à cette association qui allie promotion de la culture, du patrimoine et des entreprises auvergnates par ceux agissent au quotidien.

Les discours de Philippe Laurent, président de l’association Auvergne Nouveau Monde, Jean-Pinard, son délégué général, Jean-Marc Monteil, président du Conseil de développement du Grand Clermont, et autres intervenants, tendaient tous à la même conclusion : L’Auvergne a de nombreux points forts, il faut savoir les voir et les mettre en valeur !

Il était donc dans la suite logique de rencontrer les 43 porteurs de projets « Et pour preuves ! » qui font appel au financement participatif pendant 2 mois sur la plateforme Ulule avec l’appui d’Auvergne Nouveau Monde. Les curieux et financeurs potentiels affluaient pour découvrir des projets d’édition de livres, d’éco-habitat, d’applications nouvelles, de développement d’entreprises existantes.

Et pour porter plus loin et plus fort son message, l’association lançait simultanément un réseau d’ambassadeurs numériques : « les Pionniers du Nouveau Monde », avec dans leurs rangs Renaud Lavillenie, Jamie Cudmore et Morgane Imbeaud (du groupe Peaks, ex-chanteuse de Cocoon). Pour tous ces pionniers d’une nouvelle ère, le terrain à défricher est celui des réseaux sociaux (Twitter, Facebook, blogs, etc.) afin de communiquer plus largement les valeurs de l’Auvergne.

La soirée s’est terminée sur les concerts de Kandid et Adam Woods, deux artistes qui participent à l’appel à projets pour produire leurs albums, et la performance électrisante de Mr NÔ, qui allie Deejaying et Veejaying avec brio et exporte l’Auvergne lors de ses nombreuses performances loin de nos volcans.

 

Un article de la rédaction du Journal de l’éco
 Clémence Moulinou


Un publi-rédactionnel du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !