webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Auvergne Rhône-Alpes

Services et Équipements aux Entreprises

AGB Assurances, la force d’une longue histoire

AGB Assurances, la force d’une longue histoire

Cabinet de courtage présent sur l’agglomération grenobloise depuis 1820, AGB Assurances doit faire face en 2010 au décès brutal de son dirigeant. Depuis, l’entreprise a su transformer cet accident en force pour consolider sa culture basée sur la relation client. Retour sur une belle histoire de rebond avec Romain Passot, frère de l’ancien dirigeant, actuellement à la tête de l’entreprise.


« Mon frère dirigeait AGB Assurances lorsqu’il a eu un accident de montagne en Chartreuse en 2010. Aussitôt, ma famille m’a missionné pour annoncer la nouvelle et gérer les affaires courantes de cette TPE qui employait à l’époque 8 salariés. J’ai immédiatement perçu la qualité de l’équipe, sa détermination à poursuivre l’aventure, et aussi la qualité de l’outil de travail, que ce soit en terme de portefeuille clients ou de savoir-faire » explique Romain Passot, qui décide de clore son propre cabinet de conseil pour préserver et développer le cabinet de courtage de son frère. « Il y avait de réelles perspectives de croissance et également un aspect affectif, puisque c’était perpétuer le travail et la mémoire de mon frère. »

Des salariés qui font face

Romain part se former 6 mois aux métiers de l’assurance à Paris, pendant que les salariés sans dirigeant prennent de nouvelles responsabilités. « Pour faire face à cet événement dramatique, les rôles ont été redéfinis et les champs de responsabilité se sont élargis, des salariés passant du rôle d’exécutant à celui de leader en quelques heures. Certains se sont révélés en se découvrant des compétences insoupçonnées et le cabinet n’a pas perdu un contrat ni un client sur la période ».

Un nouveau style de management au bénéfice de la relation client

La façon de gérer cet accident a favorisé l’émergence d’un nouveau type de management : des salariés pleinement investis de leurs missions, qui gagnent en autonomie et considèrent les clients de l’entreprise comme leurs propres clients. « Concrétisation naturelle, nous leur avons progressivement ouvert le capital de l’entreprise. C’est une expérience extraordinaire à vivre, puisqu’aujourd’hui je me sens davantage au service de mes salariés qu’à leur tête : je les conseille, les rassure, passe un coup de fil important quand ils ont besoin de moi… ». Cette implication a pour corollaire un sens du service client plus développé, sur lequel le cabinet fonde aujourd’hui sa notoriété : avec des délais de réactivité très courts et une relation fondée sur la confiance, le cabinet connaît aujourd’hui une fidélité client deux fois supérieure à la moyenne. « Nos prestations s’adressent aujourd’hui essentiellement aux professionnels du bâtiment, de l’immobilier et de l’industrie. Avoir vécu un événement si dramatique nous permet aussi de mieux assister les autres en cas de sinistre. »

Et l’aventure continue…

Aujourd’hui, AGB Assurances a presque triplé son chiffre d’affaires, passant de 465 k€ en 2015 à 1,2 millions en 2015, avec une croissance organique de 6 à 10% par an et une croissance externe liée au rachat de Belledonne Assurances en 2014. « Notre objectif est fixé à 3 millions de CA pour 2020, avec d’autres dossiers de rachat à l’étude. Nous essayons d’asseoir notre stratégie sur le long terme et d’avoir une démarche structurée. La période difficile est derrière nous. L’avoir surmontée nous a donné une détermination et un enthousiasme incroyables. Nous en sortons plus forts, avec une meilleure conscience de nos valeurs » conclut Romain Passot.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !