webleads-tracker

Clubs, syndicats, clusters et réseaux

André Marcon, président de Maceo : Le Massif central est un territoire d’innovation de grande ambition

André Marcon, président de Maceo : Le Massif central est un territoire d’innovation de grande ambition

Le massif central est un espace rural de montagne étendue sur 22 départements. L’association MACEO fédère des acteurs publics et privés qui unissent leurs forces pour porter des projets au service du développement de ce vaste territoire. André Marcon, président de MACEO et ambassadeur infatigable du massif central, nous parle de l’esprit d’innovation et d’expérimentation, fil rouge des projets que soutien, développe et dynamise l’association.


Le Massif Central c’est 15% du territoire national. Un espace caractérisé par sa topographie mais également par la cohérence et l’équilibre des communes qui maillent ses 85 000 km2 avec trois grandes agglomérations au nord du massif : Clermont-Ferrand, Limoges et Saint-Étienne et un ensemble de petites villes : Aurillac, Brive-la-Gaillarde, Cahors, Guéret, Mende, Millau, Montluçon, Moulins, Le Puy-en-Velay, Roanne, Rodez, Thiers et Vichy.

MECEO accompagne le massif central dans son développement économique durable en favorisant l’émergence et la mise en place de projets innovants.

Pour le Président André Marcon « MACEO est un incubateur de projets, un incubateur de bonnes idées innovantes et surtout un accélérateur de développement des territoires au moyen du soutien d’initiatives qui proviennent indifféremment du public comme du privé et, dans tous les cas, toujours directement du terrain. Nous sommes à la disposition de tous ceux qui veulent faire avancer le massif, entreprises privés ou organismes publics. Il n’y a pas de prééminence des uns ou des autres, c’est la valeur de l’idée et l’engagement que mettent ces personnes dans les projets qu’elles portent qui oriente nos choix. C’est ce qu’à bien compris l’état qui nous aide dans notre financement. »

MACEO : laboratoire d’innovation et d’expérimentation.

L’association entend jouer son rôle d’accélérateur du développement des territoires en fédérant, accompagnant et en dynamisant l’action collective. Pour cela, MACEO œuvre à la mise en place d’un réseau ‘Massif central’ de veille et d’échange de bonnes pratiques et de montage de projets partenariaux.

« Nous nous appuyons sur les réseaux qui maillent nos territoires. Des réseaux qui fonctionnent bien dans le massif central. Nous ne courrons pas derrière toute idée, nous travaillons seulement avec des acteurs réellement engagés qui ont déjà formalisé leur idée et engagé un premier travail et souvent déjà trouvé leurs premiers partenaires.
Notre but est de mettre alors le maximum de personnes autour de la table qui partagerons une communauté d’intérêts et l’envie de soutenir ce projet ».

Depuis près de 6 derniers mois, MACEO a mis en œuvre une action pour écouter et laisser s’exprimer les principaux acteurs économiques qui maillent le territoire du massif central. Objectif : définir une nouvelle feuille de route de l’association à partir de l’ensemble des attentes exprimées :

  • Développer l’attractivité du territoire pour nos recrutements exogènes,
  • Développer l’emploi sur nos territoires,
  • Aider à la création et au développement d’entreprises innovantes
  • Contribuer à lever des verrous sur des projets complexes publics/privés à potentiel important de diffusion,
  • Développer le partenariat entre le public et le privé,
  • Contribuer à faire du pôle métropolitain Clermont Vichy Auvergne une métropole d’équilibre à l’ouest d’Auvergne-Rhône-Alpes et une métropole rayonnante pour le Massif central,
  • Aider à trouver des projets économiques et des entreprises dans lesquels investir,
  • Aider à anticiper les tendances des territoires de demain, avoir un temps d’avance dans la réflexion.

Dans le but de répondre à ces attentes, MACEO a élaboré un plan d’action particulièrement riche. Il s’agit, par exemple, de multiplier l’organisation d’événementiels économiques d’envergure afin de favoriser le rayonnement du pôle métropolitain Clermont-Vichy-Auvergne et du Massif central. Ainsi, GreenFrance, rencontre entre professionnels dédiée au tourisme durable et de nature, le plus important salon professionnel touristique des destinations nature en France, sera reconduit en 2018.

MACEO souhaite également créer un festival Massif central « de la nature à l’assiette », coorganiser avec des partenaires nationaux un colloque sur le développement territorial et l’innovation territoriale ainsi qu’un colloque permettant de fédérer un réseau ‘Massif central’ des acteurs innovants autour de la thématique de la silver économie en territoire rural.

L’association dirigée par Nicolas Ferrand, entend précisément faire de la ‘silver économie’ un axe d’actions significatif pour les années à venir. MACEO souhaite faire de ce thème un terrain d’expérimentation pour des start-up et des entreprises innovantes dans le cadre d’un programme permettant de favoriser l’accès aux services et le maintien du lien social.

Le Massif central, territoire d’innovation de grande ambition

Il est un autre sujet qui mobilise fortement MACEO mais également l’ensemble de ses partenaires entreprises et clusters appelés à se réunir jeudi 29 juin dernier, afin de porter une candidature commune à l’appel à projets investissements d’avenir (PIA) « territoires d’innovation de grande ambition ».

Cet appel à projet, doté de 500 M€ à répartir entre une dizaine de candidatures, constitue une opportunité majeure pour accélérer l’innovation territoriale dans le Massif central.
André Marcon en est convaincu. « Nous sommes candidats à ce PIA puisque nous sommes capables d’atteindre ensemble une taille critique alors que nous partons pourtant de projets émanant de petits territoires. Nous partirons avec une dizaine de territoires d’expérimentations dans tout le Massif central et un consortium d’une trentaine de membre avec des laboratoires de recherche, des grandes entreprises, des incubateurs de start-up… Ce consortium portera des projets ambitieux que le PIA permettra d’accélérer. Des projets pour lesquels les initiateurs auront besoin d’avoir des associés, des partenaires répartis sur l’ensemble du territoire. Nous devons mettre autour de la table l’ensemble de ces acteurs dans un temps relativement court pour bâtir une feuille de route commune et opérationnelle, avec à la clé des moyens financiers potentiellement très importants. «

Si cet appel à projet est destiné originellement à des métropoles, il stipule bien dans son règlement que « des projets d’innovation mettant en œuvre des réseaux de territoires, notamment territoires ruraux ou villes moyennes, peuvent également être envisagés ». Avec la possibilité de bâtir une candidature ‘Massif Central’, MACEO souhaite porter un projet original avec un objectif chapeau « Innover pour davantage d’attractivité ».

Pas de métropole sans territoire ruraux !

Grande métropole du nord du massif central, Clermont-Ferrand fait intégralement parti du périmètre de MACEO : « J’ai rencontré le Président de Clermont-Auvergne-Métropole. Il est très intéressé par notre démarche » déclare André Marcon. « Olivier Bianchi pense que la métropole est une source de développement pour l’ensemble du territoire et je suis un fervent partisan de l’idée que les campagnes et la montagne doivent vivre en harmonie avec les villes. Elles apportent aux agglomérations un certains nombre de richesses et, en retour, ces dernières doivent savoir diffuser leurs propres richesses à l’ensemble du territoire ».

Jeudi 29 juin matin, le Président André Marcon et Nicolas Ferrand, Directeur de MACEO, recevait l’ensemble des acteurs économiques ‘partenaires’ de l’association afin d’échanger sur la feuille de route de Macéo pour les 2 prochaines années, de sélectionner de nouveaux projets et de présenter la candidature MACEO réalisée avec un consortium de partenaires en réponse à l’appel à projet des investissements d’avenir sur la thématique des territoires d’innovation de grande ambition.

Jeudi 29 juin matin, le Président André Marcon et Nicolas Ferrand, Directeur de MACEO, recevait l’ensemble des acteurs économiques ‘partenaires’ de l’association afin d’échanger sur la feuille de route de Macéo pour les 2 prochaines années, de sélectionner de nouveaux projets et de présenter la candidature MACEO réalisée avec un consortium de partenaires en réponse à l’appel à projet des investissements d’avenir sur la thématique des territoires d’innovation de grande ambition.


Frédéric Coureau
Directeur des publications


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !