webleads-tracker

Services et Équipements aux Entreprises

BGE : un puissant réseau d’appui à la création d’entreprises présent dans toute la France

BGE : un puissant réseau d’appui à la création d’entreprises présent dans toute la France

BGE est un puissant réseau d’appui à la création d’entreprises. Ce réseau a permis la création de 18 000 TPE en 2015. L’accompagnement BGE est personnalisé chaque projet et besoins. Ainsi, les TPE sont conseillées avec des entretiens individuels, physiques ou téléphoniques, des formations en groupe, ou à distance.


Un puissant réseau français de créations d’entreprises

Créé il y a 37 ans par Henri de Marois, BGE est devenu un des réseaux français les plus efficaces d’aide à la création de petites entreprises. Fort de son succès, ce sont plus de 18 000 TPE qui ont été créées en 2015, et plus de 480 millions d’euros mobilisés pour les entreprises. BGE est également soutenu financièrement (45 millions d’euros de budget annuel) par l’Europe, les régions et métropoles et travaille en étroite relation avec Pôle Emploi.

Différentes phase d’accompagnement

La première mission du conseiller BGE est d’aider à comprendre la réalité d’une création d’entreprise, dans ses dimensions professionnelles et personnelles dans le but de se lancer en connaissance de cause et avec un projet en adéquation avec votre projet de vie. Un accès personnel à votre bureau virtuel BGE est accessible pour y retrouver tous les outils et continuer les échanges avec un conseiller.

Du projet à l’entreprise

Naissance du projet : Une fois l’idée transformée en projet, il faut parler marché, plan d’affaires, stratégie commerciale, choix d’un statut juridique, etc. Une palette d’outils et de formations sont mis à disposition pour répondre sur mesure aux besoins des TPE.

BGE vous accompagne à définir précisément vos besoins financiers. Grâce aux partenariats noués avec les banques et les acteurs associatifs du financement, BGE mobilise les fonds nécessaires à la hauteur de vos besoins.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !