webleads-tracker

Services et Équipements aux Entreprises

Cap Surveillance 43 à Monistrol-sur-Loire recrute une quarantaine d’agents de sécurité

Cap Surveillance 43 à Monistrol-sur-Loire recrute une quarantaine d’agents de sécurité

Spécialisée dans la surveillance, l’entreprise Cap Surveillance 43 située à Monistrol-sur-Loire, fait preuve d’une croissance soutenue depuis sa création il y a 18 mois. Pour accompagner son développement, Cap Surveillance 43 recherche 40 agents disposant déjà de la carte professionnelle.


De nouveaux clients pour une activité en plein essor

Lancée en mars 2015, Cap Surveillance 43 emploie aujourd’hui 45 agents de surveillance à temps partiel. Avec la signature de nouveaux contrats, dont l’ASSE, l’entreprise recrute de nouveaux agents pour le secteur de l’est de la Haute-Loire. « Nous recherchons une quarantaine d’agents qui disposent déjà de la carte professionnelle. Nous avons notamment besoin d’agents pour les matchs de l’ASSE à domicile. Nous sommes en charge de la partie VIP, des loges, de la presse et des salons. L’activité a déjà commencé cet été avec le match de coupe d’Europe », détaille Frédéric Preynat, un des co-fondateurs de l’entreprise.

Une formation assurée en interne

Pour faciliter ses recrutements, la société est également organisme de formation. Les prochaines sessions, de 10 agents chacune, commenceront à la mi-septembre 2016 et seront assurées par la société Cap Formation 43, centre de formation des agents de sécurité et agents de sécurité incendie, qui est une entité annexe de Cap Surveillance 43. Chaque module de formation dure trois semaines et peut être financées par différents organismes publics.

Spécialisée dans l’événementiel

Cap Surveillance 43 intervient pour une quarantaine de clients, professionnels comme particuliers. Son chiffre d’affaires est constitué pour 40% d’événementiels. Que ce soit sur des festivals comme le Live des brumes à Sainte-Sigolène, La Chaise-Dieu, à Saugues ou encore les Sucs en scène à Yssingeaux, l’entreprise ne compte pas ses heures. « Nous avons réalisé 35 000 heures de surveillance en 18 mois. »

 

Candidatez en ligne ici

 

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !