webleads-tracker

Services et Équipements aux Entreprises

Ces « pépites » qui nous font aimer l’Auvergne

Ces « pépites » qui nous font aimer l’Auvergne

C’est dans un lieu hautement symbolique, le Centre de Technologies Michelin de Ladoux,qui vient d’ouvrir ses portes, que « Auvergne Nouveau Monde » a organisé sa soirée de présentation des « pépites » du Puy-de-Dôme représentatives de la création d’entreprise en Auvergne. Un bel écrin pour Cinq pépites du jeune entrepreneuriat


Le « pépite project » fait son tour de table en  4 étapes

Conforme à la philosophie d’Auvergne Nouveau Monde, la première soirée de présentation de 5 des 20 pépites retenues par l’Association pour défendre sa marque a été placée sous le double signe de la convivialité et du partage. En amont de cette sélection de 20 projets, les auvergnats ont pu découvrir 110 candidatures que, dans chaque département de l’ex région Auvergne, les habitants ont soutenues. Les 20 initiatives retenues l’ont été « pour leur créativité et leur ancrage dans le territoire » a rappelé en introduction de la soirée, Philippe Laurent, Président d’Auvergne Nouveau Monde.

Cinq objectifs pour accélérer son développement

Après le crowdfunding, l’heure est venue pour Auvergne Nouveau Monde de faire appel à l’entraide et au partage pour soutenir les projets de jeunes créateurs De même que l’on peut remplacer « crowd funding » par financement participatif, on pourrait parler de « rêves participatifs » plutôt que « crowd dreaming »  le concept ayant été inventé en Auvergne avec ce premier « cabaret des rêves »

Animé par Raphael Pougheon du Lab du groupe Centre France, la soirée a réuni autour de chaque pépite entre 20 à 25 personnes avec pour objectif d’apporter des idées, des contacts, d’enrichir le carnet d’adresse des porteurs de projets pour les aider à aller au bout de leurs rêves. Chaque participant a ainsi pu faire le tour de 4 projets sur les 5 présentés, grâce à une participation tournante avec pour objectf d’apporter en une seule soirée 100 idées à chaque projet : «  Si nous relevons ce défi, nous aurons démontré qu’un écosystème investi, agile et engagé, peut faire des miracles et ça, c’est très encourageant pour notre société, notre communauté. »  reconnait Philippe Laurent.

La formule a plu. Efficace, elle a permis aux planteurs de « pépites de recueillir à chaque tour de table 20 à 30 propositions susceptibles de nourrir le projet. Chaque idée énoncée dans le groupe (à haute voix) était consignée sur un post-it. C’est la version auvergnate du brainstorming qui se veut innovante et pionnière. L’idée est de promouvoir les valeurs auvergnates : l’expérimentation permanente, la créativité, l’intelligence collective. C’est un double pari auquel Philippe Laurent convie les participants : « montrer que nous sommes capables, que nous avons de l’énergie et démontrer qu’en jouant collectif nous sommes plus forts ».

Dans chacun des autres départements une soirée de rencontre avec les pépites sera organisée sur le même modèle (voir programme en fin d’article).

Autour de Forêt mobilier durable

Autour de la table, une ancienne élève de l’école du Louvre, deux architectes designers, un illustrateur, un expert en cybersécurité, plusieurs communicantes, une anglophone, un organisateur d’événementiels, un développeur en eco systèmes, un commercial, des spécialistes du tourisme, une personne qui se définit comme « forte pour rapprocher les gens ».

Les deux porteurs du projet, Antoine et Pierre, sont designers et veulent créer du mobilier sobre, élégant, fonctionnel et … durable avec des matériaux issus de la forêt. Leurs rêves tiennent en quelques idées : réveiller l’esprit d’un lieu qu’il s’agisse d’un magasin, d’un restaurant, d’un bureau, grâce à leurs créations et développer la construction bois. Ils ont besoin de maîtriser la communication pour se faire connaître alors ils ont pensé se créer un réseau de journalistes, participer à un salon parisien, faire des prises de vue de leurs meubles dans des lieux d’exception, des monuments historiques, pour célébrer un art de vivre auvergnat associé à la gastronomie et  à la coutellerie. Un premier tour de table et les idée fusent  : trouver un partenariat avec un spécialiste de produits typiquement auvergnats et exposer avec lui pour se donner plus de visibilité, contacter le responsable de l’association des châteaux et demeures historiques d’Auvergne., etc…Les adresses des contacts sont notées sur des post-its. Des participants offrent leurs services pour jouer les intermédiaires. A nos pépites de jouer…

Boom structur

L’association s’est créée il y a 3 ans à Clermont. Sylvia et Cyril définissent Boom structur comme un incubateur en arts de la scène et s’ils donnent la priorité au théâtre et à la danse, nulle discipline n’est écartée. La recherche va même dans le sens de promouvoir l’interdisciplinarité «  il n’y a pas de frontière entre les disciplines. La transversalité est au cœur du processus ». Depuis un an ils disposent d’ un lieu pour accueillir du public afin d’organiser des rencontres avec des artistes qui viennent parler de leur travail en résonance avec l’actualité culturelle Clermontoise et pour organiser leurs propres événements.

Avoir été sélectionnés « pépites » cette année leur permettra de réaliser leurs rêves : atteindre le seuil de 50 % d’autofinancement, limiter les coûts annexes en mutualisant avec d’autres structures d’accueil, avec d’autres villes. C’est le premier axe de développement. Leur deuxième rêve est de travailler l’accueil et la mise en connexion avec d’autres structures sur des enjeux de recherche. Leur rêve N° 3 est de créer un événement phare qui puisse mettre en avant la jeune création.

Chopchopunpro

Leur modèle économique c’est blablacar, leur idole Frédéric Mazzella, son fondateur. Le premier de leurs rêves est bien sûr de le rencontrer. A force d’en parler autour d’elles et de prendre des contacts, elles espèrent bien arriver à leurs fins aussi toute aide est la bienvenue.

Les enjeux de cette pépite portée par Clémence et Kim est clairement un enjeu de communication basé sur 5 rêves : trouver des parrains mentors auvergnats comme Chantal Lauby à qui elles vont être présentées à l’occasion de la nuit des publivores. Rencontrer Frédéric Mazzella, participer à un événementiel de l’ASM pour booster leur notoriété en bénéficiant de la popularité de leur équipe, décrocher une page dans un magazine national. Enfin, leur rêve de bénéficier d’un passage sur France 3  Auvergne est réalisé depuis. Bref si vous connaissez quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait …. un/e auvergnat/e célèbre, un/e journaliste influent,  ne manquez pas d’utiliser votre contact pour organiser un RV avec elles.

Pour en savoir plus : http://lejournaldeleco.fr/derniere-ligne-droite-avant-le-lancement-officiel-de-chopchopunpro-a-clermont-ferrand/

Cocoshaker

Au cœur de l’entreprenariat social, recherche des mécènes pour « multiplier les graines d’entrepreneurs »  et des communicants pour se faire connaître. Tout type d’aide dans ces deux domaines est rapidement désiré pour accompagner un plus grand nombre d’entrepreneurs à monter leur projet dans le secteur social. Le Journal de l’éco soutient cette jeune entreprise qui ne manque pas de multiplier sa présence sur la scène économique Clermontoise (voir article du JDE)

L’armoire à cuillère

Pour les amoureux du chocolat qui aiment « le beau et le bon »,  la cinquième pépite découverte dans le Puy-de-Dôme se niche à Clermont-Ferrand.  La boutique artisanale de Mallorie a besoin d’un coup de publicité pour se faire connaître : invitez là dans vos salons et festivals pour mettre en valeur le savoir-faire et le goût du bon ou, si vous êtes artiste, écrivain, invitez-vous dans son jardin pour organiser des moments culturels riches en émotion et en bonne odeur de chocolat.

Pour en savoir plus : http://lejournaldeleco.fr/le-chocolat-coule-a-flot-au-sein-de-larmoire-a-cuilleres-rue-des-chaussetiers-a-clermont-ferrand/

Retrouver toutes les pépites sur la vidéo.

Les prochains « cabarets du rêve »

Dans l’Allier, le 24 novembre de 18h à 21h au cœur du vignoble de St Pourcain, à la Cave des Vignerons avec FABLAB MOULINS, FERME AGROLOGIQUE, STEAMWATT TRUBOLUB, STREET ART CITY, WHISPERIES à découvrir ICI

Dans le Cantal, le 29 novembre au Canotier, rue du Buis à Aurillac, à 18h avec SOCANTAL,MONCANTAL, Festival10eme ART,Start Up chef , siteW-SEE, à découvrir ICI

En haute-Loire le 8 décembre de 18h à 21h au coeur du FabLab du Pensio, 1 rue du Pensionnat Notre Dame de France au Puy en Velay pour y rencontrer diffussense, dalhir, hexadrone, cafejeunespousses, FabLabduPensio. A découvrir en vidéo ICI

(inscription gratuite mais obligatoire)

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !