webleads-tracker

Tourisme, Hôtellerie, Restauration, Voyage

Châtel-Guyon : Un nouveau complexe thermal dans le Puy-de-Dôme

Châtel-Guyon : Un nouveau complexe thermal dans le Puy-de-Dôme

Officiellement lancé le 8 juillet, le projet du futur complexe thermal de Châtel-Guyon (Puy-de-Dôme) remplacera les thermes Henri.


Le futur complexe de Châtel-Guyon sera construit face à l’actuel établissement et devrait ouvrir ses portes en 2018. Les travaux doivent débuter d’ici la fin de l’année 2016. Les thermes Henri seront rasés pour laisser place à ce nouveau resort thermal.

Un centre thermal… mais pas uniquement

Le centre sera à la fois composé d’un établissement thermal nouvelle génération, mais aussi d’une résidence de tourisme 4 étoiles, d’un restaurant et d’une résidence de services pour séniors autonomes.

Alors que l’actuel établissement était menacé de fermeture en 2008, le nouveau complexe ambitionne de faire de Châtel-Guyon la capitale européenne des soins digestifs. Il proposera des soins de santé mais aussi des activités de bien-être. Objectif : toucher une nouvelle clientèle et passer ainsi de 5 700 à 10 000 touristes accueillis chaque année, d’ici 7 ans.

Un projet bénéfique pour l’économie locale

80 emplois seront créés. Le nouveau centre devrait ouvrir ses portes 294 jours par an contre 229 actuellement.

Les commerçants de Châtel-Guyon sont le moment partagés sur l’ouverture de ce nouveau centre. Si certains estiment qu’il permettra d’attirer une nouvelle clientèle, plus jeune ; d’autres craignent au contraire que le restaurant et le complexe hôtelier ne concurrencent leur activité.

Le coût total du projet est évalué à 32.8 millions d’euros. Le projet sera, à la fois, financé par l’entreprise privée France Thermes, la Caisse des Dépôts, l’Etat, l’Europe, la Région Auvergne, la Communauté de Communes « Volvic Sources et Volcans » et la ville de Châtel-Guyon.



Communiqué de presse du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !