webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Institutions, Admnistrations et Collectivités, Territoires

Clermont Auvergne Métropole : De communauté d’agglomération à métropole, le grand saut !

Clermont Auvergne Métropole : De communauté d’agglomération à métropole, le grand saut !

Clermont Communauté s’était déjà transformé en communauté urbaine le 1er janvier de cette année. Il ne manquait plus à Clermont Auvergne Métropole, nouveau nom de la communauté urbaine, qu’un vote de ses élus pour acter la transformation du groupement des 21 communes en Métropole. C’est aujourd’hui fait… mais quels sont les enjeux associés à la création de la nouvelle métropole clermontoise ?


Si le projet de création en Métropole de Clermont-Ferrand a franchi une étape importante à l’occasion du vote de ce vendredi 30 juin, les 21 communes qui constituent cette nouvelle entité doivent encore se prononcer définitivement sur cette transformation pour que le Préfet puisse l’acter le 1er janvier 2018.

19ème au rang des intercommunalités en France avec 21 communes représentant 290 000 habitants, Clermont Auvergne Métropole c’est 156 000 emplois dans 14 000 entreprises, 40 000 étudiants, 3000 chercheurs et un budget en investissement de plus de 153M€ en 2017. (Source France 3).

Le parcours permettant d’aboutir à la création de Clermont Auvergne Métropole n’a pas été un long fleuve tranquille. En effet, c’est à la dernière minute que les députés ont voté en décembre dernier le projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain permettant à 7 nouvelles agglomérations de rejoindre le club fermé des métropoles : Dijon, Orléans, Saint-Etienne et Toulon et Clermont-Ferrand, Tours et Metz.

Le couperet était passé très prêt mais Clermont-Communauté pouvait officiellement se lancer dans une nouvelle étape de son développement pour devenir un «pôle urbain d’équilibre de l’ouest régional» comme l’ambitionne son président.

Les enjeux de la création de Clermont Auvergne Métropole

Il y a quelques semaines, à l’occasion d’une réunion de l’InterClubs économique du grand Clermont, Olivier Bianchi avait longuement exposé, devant les caméras du Journal de l’éco et 22 présidents de clubs économiques, les évènements ayant conduit la communauté d’Agglomération ‘Clermont Communauté’ à engager sa mutation en métropole ‘Clermont-Auvergne’.

Olivier Bianchi s’est affiché particulièrement conscient des difficultés que représentent la mise en oeuvre de la nouvelle communauté urbaine et le regroupement d’un certain nombre de nouvelles compétences.
Toutefois il affiche clairement les enjeux et l’ambition qu’il entend donner à la nouvelle entité créée définitivement le 1er janvier 2018 dans le cadre de l’équilibre territorial généré par la naissance de la nouvelle grande région.

« La métropole lyonnaise en tant que locomotive s’appuie sur deux agglomérations d’équilibre. À l’ouest la capitale de l’Auvergne, Clermont-Ferrand et à l’est, la capitale du Dauphiné, Grenoble. Dans ce contexte, l’agglomération clermontoise a un rôle prépondérant à jouer, et doit assurer son développement. L’axe Moulins-Clermont-Ferrand-Aurillac doit être le pendant, demain, d’Annecy-Chambéry-Grenoble. »

Revivez en vidéo l’intégralité de l’intervention d’Olivier Bianchi, président de Clermont Auvergne Métropole :

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !