webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Auvergne Rhône-Alpes

Agri, agro, véto, pêche

Co’Fret, le projet grenoblois pour accéder aux produits locaux abordables

Co’Fret, le projet grenoblois pour accéder aux produits locaux abordables

Le projet d’économie sociale et solidaire Co’Fret est une initiative qui permet d’accéder aux produits locaux tout en étant au plus proche des consommateurs. Le but : livrer des produits locaux à des prix plus abordables. Porté par Arnaud Felin, le projet Co’Fret a remporté le troisième prix au Start-up week end 2016, à Grenoble.


Un projet qui s’appuie sur un double constat

• D’une part, les consommateurs sont prêts à consommer des produits locaux, 63% des français privilégient régulièrement la consommation de produits locaux et régionaux mais ne souhaitent pas pour autant faire d’effort sur le prix, le choix et la logistique.

• D’autre part, les producteurs souhaiteraient développer la commercialisation de leurs produits en ville mais font face à des problématiques de temps, de logistique et de coûts.

Le prix et la disponibilité des produits locaux sont deux problèmes auxquels Arnaud Felin et Thibaut Caselli ont essayé de répondre avec Co’Fret.
L’objectif est de promouvoir et de sensibiliser aux produits locaux en augmentant le nombre de commandes pour avoir une meilleure disponibilité et des meilleurs prix. La livraison s’effectue ensuite à domicile ou encore au travail, avec comme principe d’utiliser le covoiturage afin de rendre les produits accessibles à tous.
Co’Fret prend en charge l’ensemble de le chaîne, du contact avec les producteurs locaux jusqu’à la distribution chez le consommateur, grâce à une plateforme web.  Les « Co’Freteurs » achemineront les produits en échange d’une contrepartie qui est encore à définir.

Co’Fret a pour vocation d’approvisionner les agglomérations et leurs zones d’activités avec des produits de l’agriculture locale, avec un minimum de contraintes, tant pour les consommateurs que pour les producteurs.
Les objectifs : booster la consommation de produits locaux, sensibiliser les consommateurs et créer, à terme, des emplois locaux chez les producteurs partenaires.

 

 

Augmenter la consommation des produits locaux

Le projet, actuellement hébergé à IncubaGEM, l’incubateur de Grenoble École de Management et à Rhonalpia Grenoble, un incubateur spécialisé dans l’économie sociale et solidaire, a pour but d’inciter les personnes à consommer local, en réduisant les coûts et la distance à parcourir.

Le modèle sera initié à Grenoble, du fait de la proximité, de la connaissance du territoire et de l’écosystème, avant un déploiement national.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !