webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Services aux Particuliers

Deal Certify : le contrôle technique des téléphones d’occasion

Deal Certify :  le contrôle technique des téléphones d’occasion

Co-fondée par les Parisiens Laurent Pelisse & Olivier Giraudot, l’application mobile Deal Certify vous permet d’acheter ou de vendre des smartphones d’occasion en toute sécurité en réalisant le contrôle technique du téléphone.


« Nous sommes des fans de smartphones et aimons souvent en changer. Les meilleures affaires se font entre particuliers. Mais les risques existent : produits volés, produits importés, arnaques, imports, dysfonctionnements. Nous avons donc imaginé Deal Certify, pour éliminer ou éviter au mieux tous ces risques, » explique Laurent Pelisse.

Un concept sûr et sécurisé

Deal Certify effectue tout d’abord une série de test afin de prouver quelles caractéristiques du téléphone correspondent au modèle proposé afin que les produits soient parfaitement conformes. L’application va ensuite inspecter et tester toutes les fonctionnalités du téléphone afin de poster un rapport fiable et impartial. L’application authentifie ensuite le smartphone, via une base de données internationale et officielle, afin de garantir que le téléphone n’est pas volé, à la suite de quoi elle émet un certificat afin de prouver que le téléphone est fonctionnel et authentique.

Un futur prometteur

« Le second marché des téléphones portables est en plein essor, l’institut Gartner annonce 120 millions de produits vendus en 2017 au niveau mondial. En France on prévoit environ 2 millions de smartphones vendus entre particuliers en 2017, » annonce Laurent Pelisse. Le marché est alors très prometteur et l’entreprise se développe de plus en plus. En effet, l’application a déjà été développée sur le Google Play Store, tandis que la version iOS est en cours de développement et sera disponible à la fin de l’année 2016. Il existe pour le moment 2 formules, l’une gratuite où certaines fonctionnalités ne sont pas testées, et une autre à 1€ où le diagnostic complet est effectué.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !