webleads-tracker

Services et Équipements aux Entreprises

Défiscalisation : soutenez le Journal de l’éco et bénéficiez d’un nouveau dispositif vous ouvrant 66% de réduction d’impôt !

Défiscalisation : soutenez le Journal de l’éco et bénéficiez d’un nouveau dispositif vous ouvrant 66% de réduction d’impôt !

Le Journal de l’éco est le dernier né de la presse économique dans la grande région Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis 4 ans, nous vous avons pris le plaisir chaque matin de parler de vos entreprises, de vos réussites, de vos projets, de vos challenges. Aujourd’hui, le Journal de l’éco est reconnu officiellement comme entreprise de presse et donc éligible aux réductions d’impôts associées aux services de presse en ligne.
Soutenez-nous et défiscalisez 66% de votre don. Découvrez comment…


Je suis Frédéric Coureau, le fondateur et président du Journal de l’éco. Je m’adresse à vous au travers des colonnes du Journal afin de porter à votre connaissance l’existence d’un dispositif fiscal particulièrement intéressant, auquel vous pouvez prétendre en soutenant votre quotidien de l’éco .
Vous êtes un lecteur, un annonceur, vous avez été interviewé, vous êtes un ami du Journal de l’éco… Je vous propose de prendre 3 minutes pour savoir pourquoi nous lançons une opération de financement participatif et comment vous allez pouvoir bénéficier d’un système de défiscalisation particulièrement performant.

fred-camera-nb

Frédéric Coureau – fondateur et président du Journal de l’éco

 

Le cœur de l’économie bat dans les 4 189 communes de notre grande région et pas seulement dans nos grandes métropoles

En moins de 4 ans, le dernier né de la presse régionale est devenu leader de la presse économique en Auvergne et a entamé un développement prometteur dans la grande région Auvergne-Rhône-Alpes avec, aujourd’hui, plus de 850 000 lecteurs / an.

Depuis notre création, nous avons déjà réalisé le portrait de 4000 jeunes créateurs, grands capitaines d’industrie, start-upeurs qui réussissent, commerçants qui se développent ou PME qui s’exportent !

Juste, honnête et indépendante, la ligne éditoriale du Journal de l’éco est volontairement positive. Nous avons fait le choix d’épargner à nos lecteurs le sensationnel et autres idées reçues, trop souvent mis à la Une par certains médias.
Le principal travail de notre rédaction consiste à sélectionner de vrais sujets de proximité et à travailler ses articles en mettant en avant le plus souvent possible des aventures humaines !
Les 3 200 000 ‘petits’ entrepreneurs, commerçants, artisans, indépendants, jeunes créateurs, représentant 92% des entreprises françaises, sont les acteurs du quotidien du moteur de croissance de notre pays.
Notre seul credo est d’en témoigner chaque matin…

Le cœur de l’économie bat dans les 4 189 communes de notre grande région et pas seulement dans les grandes métropoles.
Les Femmes et les Hommes portés par la passion d’entreprendre, les beaux parcours, les savoir-faire particuliers, les réussites à l’international, les créations d’emplois ne font pas tous la Une de la presse, trop focalisés sur ‘les trains qui n’arrivent pas à l’heure’ pour trouver le temps nécessaire à mettre en lumière ces pépites !

Raconter l’histoire, mettre en lumière, rendre compte de l’expérience des ‘pépites’ de notre économie constitue l’ADN du Journal de l’éco.

185683_534543003231089_345400866_n

Souvenir, la toute première équipe du Journal de l’éco en 2013

 

Déjà 9 emplois créés

En 2016, la petite stat-up Journal de l’éco a pris des risques en travaillant au développement d’une technologie innovante permettant de créer un outil de ‘veille’ d’information originale.
Cette opération a été reconnue pour sa qualité par tous les experts que nous avons croisés (Cluster technologique, CCI Innovation, etc.) et par la BPI (Banque publique d’Investissement) qui nous a délivré un label d’entreprise innovante.

Nous arriverons bientôt au terme de la première partie de ce défi, qui nous aura amené à engager près de 300 000 euros d’investissement. Une somme très importante, pour une jeune et encore très petite entreprise.

Parallèlement, nous avons réalisé un important travail avec notre rédaction et nos correspondants locaux, afin de renforcer notre présence aux côtés des jeunes entreprises de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes. Ainsi, en 2016 nous avons réussi à donner la parole à près de 320 jeunes entreprises. Notre objectif pour 2017 : Dépasser la barre des 400 jeunes entreprises à la Une !

En moins de 4 ans, le Journal de l’éco a créé 9 emplois afin de permettre à nos lecteurs de bénéficier, chaque matin, de l’information la plus riche et la plus complète possible.

 

L'équipe du Journal de l'éco (presque au complet…) lors de la dernière Soirée de l'éco

L’équipe du Journal de l’éco en 2014… Des départs, mais également beaucoup d’arrivées et aujourd’hui 9 emplois créés !

 

Soyez à nos côtés !

Pourquoi une opération de financement participatif ?

Rendre compte au mieux de l’actualité des entreprises de notre territoire nécessite d’avoir une oreille attentive et une capacité renforcée de rédaction.

Le jeune Journal de l’éco reste encore une ‘start-up’. Une start-up agile, réactive… mais fragile.
Au moyen de cet appel aux dons, nous souhaitons avant tout pouvoir sécuriser la création des trois emplois que nous venons récemment de créer au sein de la rédaction.

Nous sommes persuadés que nous pouvons arriver à vous mobiliser, vous les acteurs régionaux de notre économie afin que, tous ensemble, nous puissions arriver à développer un média de proximité, utile, indépendant et acquis à la cause de l’entrepreneuriat.

Ainsi, par votre don, vous soutiendrez une jeune start-up, un média de presse économique régional et vous contribuerez à sécuriser plusieurs emplois.

 

Une défiscalisation… et après ?

En contribuant au financement d’un site de presse, vous marquez votre attachement au développement d’un journalisme de qualité et du pluralisme de l’information sur Internet.

Mais, en plus …

Mais, en plus, nous vous proposons d’être partie prenante dans l’orientation de la ligne éditoriale du Journal de l’éco.
Trop souvent nous entendons des entrepreneurs, des commerçants ou des artisans avancer que la presse régionale ‘parle toujours des mêmes’ ou ne ‘met pas suffisamment en lumière telle ou telle profession’.

Ainsi, nous proposons à ceux qui nous accompagnerons au moyen d’un don de devenir membre honoraire du comité de rédaction du Journal de l’éco.

En tant que membre honoraire du Comité de rédaction, aussi souvent que vous le souhaiterez, vous pourrez librement proposer à la rédaction le nom d’une entreprise, d’un commerçant, d’un artisan qui vous semble mériter d’être mis en lumière dans les colonnes du Journal de l’éco.
Nous prenons l’engagement d’écouter vos propositions.
Ainsi, vous devenez force de proposition influente sur une partie de la ligne éditoriale du Journal de l’éco.

 

Un don de 3 euros = une réduction fiscale de 2 euros

Les dons bénéficiant aux sites disposant du statut de service de presse en ligne dans la catégorie « information politique et générale » peuvent bénéficier d’une déduction fiscale particulièrement importante.
Pour les particuliers soumis à l’impôt sur le revenu, cette déduction représente 66% du montant de son don.

C’est le même principe que pour les dons des particuliers aux œuvres d’intérêt général ou d’utilité publique.
La définition générale d’un service de presse en ligne est fixée par l’article 1er de la loi n° 86-897 du 1er août 1986 portant sur la réforme du régime juridique de la presse. Ces réductions fiscales, précisées aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts, sont :
– de 66 % du montant des versements dans la limite de 20 % du revenu imposable pour les particuliers.
– de 60 % du montant des versements pour les entreprises.

Ainsi, pour un particulier, un don de 3 euros au Journal de l’éco donne lieu à une réduction fiscale de 2 euros.

Lorsque le montant des dons dépasse la limite de 20 % du revenu imposable, l’excédent est reporté sur les 5 années suivantes et ouvre droit à la réduction d’impôt dans les mêmes conditions.

equipe-soiree-eco-2016

L’équipe du Journal de l’éco en 2016… La nouvelle génération : Un dirigeant de 51 ans … mais une équipe de 26 ans de moyenne d’âge !

 

Comment faire un don au Journal de l’éco ?

Quel que soit son montant, votre contribution se fera au travers d’une plateforme officielle spécialisée dans les dons pour la presse en ligne.
Cette plateforme regroupe des dizaines de sites de presse différents dans toute la France, elle se nomme : J’aime l’info.
Elle est gérée par une association dont le Syndicat de la presse d’information indépendante en ligne (Spiil) est l’un des principaux membre fondateur.

C’est la plateforme « J’aime l’info » qui  transmettra automatiquement aux donateurs ayant consenti des dons une attestation à joindre à leur déclaration de revenus.

 

Le Journal de l’éco est encore un très très jeune média… et votre soutien est réellement important !

 

Si vous souhaitez plus d’informations avant votre don, n’hésitez pas à joindre :
Frédéric Coureau, président et fondateur du Journal de l’éco (06 46 68 01 03 ou frederic.coureau@lejournaldeleco.fr)
Jessica Grasser, directrice générale : 06 25 42 99 34 -jessica.grasser@lejournaldeleco.fr

 

jde-redaction

La rédaction du Journal de l’éco…



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !