webleads-tracker

A la une - édition Auvergne Rhône-Alpes

Tous les articles
Samedi 22 avril : L’Auvergne pour un Enfant met aux enchères 70 œuvres d’artistes régionaux et internationaux

Samedi 22 avril : L’Auvergne pour un Enfant met aux enchères 70 œuvres d’artistes régionaux et internationaux

L’association ‘l’Auvergne pour un Enfant’ prend en charge des enfants malades originaires de pays en développement. Elle organise samedi 22 avril à Clermont-Ferrand une magnifique vente aux enchères de 70 œuvres d’artistes régionaux au rayonnement internationaux pour certains. Depuis sa création, avec votre aide, l’association a déjà sauvé la vie de 150 enfants…

Appel à projet : Territoires d’excellence Pleine nature en Auvergne-Rhône-Alpes

Appel à projet : Territoires d’excellence Pleine nature en Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes à lancé ce dispositif avec comme objectif de sélectionner puis d’accompagner l’organisation et l’investissement des territoires d’excellence, qui souhaiteraient mettre en œuvre une stratégie de développement touristique basée sur les sports et loisirs de nature, en lien avec les attentes du marché.

La solidité familiale des ‘’Granits du Bourbonnais’’

La solidité familiale des ‘’Granits du Bourbonnais’’

Depuis 30 ans, la famille Terrone est à la tête de la société ‘’Les Granits du Bourbonnais’’, basée au Mayet de Montagne. Ancrés dans la terre locale, les frères Nicolas et Patrice travaillent en famille au cœur de l’entreprise rachetée par leur père Ricardo en 1987. A l’écoute des tendances actuelles, ils offrent un large panel de plans de travail et bacs à douche en pierre, sans délaisser leur savoir-faire en matière de monuments funéraires. Rencontre avec des artisans passionnés.

Mathieu-Robert Jourda : les partis politiques français sont désormais obsolètes

Mathieu-Robert Jourda : les partis politiques français sont désormais obsolètes

Est obsolète une chose qui a été utile et qui, à cause de l’évolution de son domaine d’appartenance, ne l’est plus. On dit alors qu’elle est hors d’usage. La chose n’a pas nécessairement disparu, le service qu’elle rendait peut être toujours en vigueur mais il est fourni par une chose différente, généralement plus performante. Ainsi par exemple votre grand-mère qui, à son époque, était très branchée sur le progrès technique au service de la ménagère, avait acquis un lave-linge qui non seulement rendait tout propres les tissus mais comportait un système de rouleaux d’essorage qui rendait la torsion plus rapide et moins pénible. Et puis les ingénieurs fabricants ont compris qu’il suffisait de faire tourner le tambour de lavage à 1500 tours/minute pour avoir le même résultat et sans aucune fatigue. Conséquence, votre grand-mère a moins consacré de temps au ménage et, par exemple, a pu ainsi devenir conseillère municipale.

Marc Halévy : pour démythifier l’intelligence artificielle

Marc Halévy : pour démythifier l’intelligence artificielle

L’algorithmie positive et utile …

Ce que l’on appelle si abusivement « Intelligence Artificielle » (les fleurs artificielles ne sont pas des fleurs, donc …) résulte de la rencontre entre des ordinateurs mécaniques, parfaitement stupides, mais doués d’une énorme puissance mémorielle et computationnelle, avec une méthode de résolution de problèmes très ancienne – mais très lourde – qui est la méthode algorithmique.

Mathieu-Robert Jourda : moi Président de la République, je ne diminuerai pas le nombre de fonctionnaires

Mathieu-Robert Jourda : moi Président de la République, je ne diminuerai pas le nombre de fonctionnaires

François Fillon veut en supprimer 500 000, progressivement bien sûr, mais ce chiffre représente environ 10 % de l’effectif global (5,4 millions de personnes). Le salaire moyen étant de 2300 € (soit trois fois moins qu’une épouse attachée parlementaire d’un député, poste déclaré, celui-ci, indispensable) l’économie budgétaire réalisée serait de 1,5 milliard d’euros. Sachant que le déficit du budget de la France est de 69 milliards, nous aurons, avec cette mesure, réduit ce trou de 2 %, alors une première question : est-ce que ça vaut la peine de supprimer 500 000 emplois pour un si mince bénéfice ?

Mathieu-Robert Jourda : moi candidat à la Présidence de la République je veux faire justice du mépris que l’on me témoigne

Mathieu-Robert Jourda : moi candidat à la Présidence de la République je veux faire justice du mépris que l’on me témoigne

Une chronique de libre opinion de Mathieu-Robert Jourda : des amis moqueurs m’ont fait observer que ma candidature à la Présidence de la République a les mêmes caractéristiques que celle d’Emmanuel Macron : un positionnement hors des sentiers battus du terrain électoral de la gauche et la droite extensives, l’obligation de créer un parti pour recruter à mon service des députés vierges et en outre mon objectif majeur de restauration de la santé économique de notre pays est d’ores et déjà supplanté sur le plan séduction par le projet de « revenu universel ». Je concède que ça fait beaucoup de handicap, mais clarifions ma différence fondamentale : je m’engage à instaurer le travail pour tous et non pas le revenu. Et je m’explique brièvement.

Marc Halévy : nouvelle féodalité et empires continentaux

Marc Halévy : nouvelle féodalité et empires continentaux

Une rubrique de libre opinion de Marc Halévy : les mythes du « progrès » et de la « croissance », de quantitatif doivent devenir qualitatifs ! Progrès en qualité. Croissance de qualité. La quantité est en train de devenir inabordable.

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !