webleads-tracker

Services aux entreprises

Engie stimule l’innovation et la dynamique entrepreneuriale

Engie stimule l’innovation et la dynamique entrepreneuriale

Le 17 juin 2015 a eu lieu le Challenge Innovation à Clermont-Ferrand, un événement organisé par le Groupe Centre France La Montagne et Engie à l’ESC Clermont. Retour sur les enjeux et résultats de cette première sur le territoire auvergnat


Engie (Ex-GFD Suez) connait, comme beaucoup d’acteur de l’énergie, quelques bouleversements en  raison de son évolution dans un domaine d’activité en pleine mutation. Denis Tessier, Directeur Délégué Auvergne Centre Limousin, nous explique : « Des priorités sont mises en place au sein du groupe afin d’être un acteur de référence dans le secteur de l’énergie, mais également de devenir le leader de la transition énergétique en Europe, dans un environnement décarbonisé, décentralisé et digitalisé. »

Depuis 2014, Engie a pour enjeu de stimuler l’innovation, à la fois en interne mais également en s’ouvrant aux porteurs de projet du territoire français. « Une plateforme de l’innovation a été créée au sein du groupe, accessible par tous les collaborateurs Engie pour que ces derniers puissent émettre leurs idées. Lorsque certaines sont sélectionnées, les salariés concernés sont sortis de leur mission quotidienne et pris en charge par un incubateur pendant plusieurs mois pour travailler sur leur projet. »

Une seconde plateforme externe a été mise en œuvre, intitulée « Open Innovation », permettant à tout porteur de projet de déposer le sien. « Nous avons compris la nécessité d’être actif sur le créneau de l’innovation et nous  souhaitons jouer un rôle d’animation du territoire. » Un fonds d’investissement de 100 millions d’euros a également été constitué sur l’ensemble du groupe dans le monde afin d’accélérer le développement des start-ups.

Depuis 2013, le cluster Auvergne TIC travaille à la constitution d’un quartier numérique, en collaboration avec les pouvoirs publics (Région Auvergne, Clermont Communauté) pour favoriser l’innovation à forte composante numérique. L’objectif est d’en faire un lieu d’émulation, autour d’un espace entièrement dédié à l’entrepreneuriat, avec une forte composante digitale. Auvergne TIC est parvenu à fédérer à ses côtés Michelin, Centre-France La Montagne, ENGIE (ex-GDF Suez), la Caisse des Dépôts, EDF, Orange et Limagrain dans cette démarche innovante.

Dans ce cadre, Engie a lancé un appel à projet le 06 mai 2015 pour sélectionner des projets innovants centrés sur une thématique particulière. « Notre filiale COFELY Services a un besoin qui est d’assembler sur une même application des données techniques concernant les équipements sur lesquels les techniciens doivent intervenir et des données de géolocalisation pour que les techniciens aient la possibilité de se déplacer facilement dans les locaux. »

Douze projets ont été déposés, provenant de porteurs individuels, de start-up, de PME ou encore de grands groupes, donnant une grande variété de réponses, autant dans la typologie des porteurs de projet que dans leur origine géographique.

Trois porteurs de projets ont ensuite été sélectionnés et ont bénéficié de deux journées de coaching et mentoring auprès de l’ESC Clermont pour présenter leur projet lors d’une séance de pitch public.

Le Lauréat de cet événement appelé Challenge Innovation est Metaverse Concept, spécialiste de l’univers 3D. Il va être accompagné par COFELY Services pendant plusieurs mois pour mettre en œuvre et développer l’idée, en ayant accès à toutes les données du groupe qui achètera plus tard la licence dans le but de dupliquer l’application à plus grande échelle.

La soirée a été introduite par Franck Raynaud, président d’Auvergne TIC, puis par Françoise Roudier de l’ESC Clermont. Alain Bussière, Vice-Président à l’innovation de la Région Auvergne et Jean-Marc Morvan, Vice-Président à l’innovation de Clermont Communauté sont intervenus.

Une réussite pour ce premier appel à projet lancé par Engie. « Nous souhaitons que cet événement reflète ce qu’apportera Engie tout au long du projet de construction du quartier numérique : un accompagnement dans la durée porté par une stimulation de l’innovation au niveau du territoire. »

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !