webleads-tracker

BTP, Construction, Immobilier

Excellium Coloc’ : des appartements conçus spécifiquement pour la colocation

Excellium Coloc’ : des appartements conçus spécifiquement pour la colocation

L’intégration d’appartements dédiés à la colocation dans les programmes immobiliers est une nouveauté proposée par le promoteur Oscar Développement. Sous la marque Excellium Coloc’, Christophe Cocquerel commercialise des biens qui répondent aux qualités recherchées par les colocataires et qui proposent un placement à forte rentabilité pour les acquéreurs. Explications.


La colocation est un phénomène qui montre une progression à deux chiffres ces dernières années. Si les 18-25 ans, en majorité étudiants, représentent plus de 50% des demandeurs de ce mode de logement, d’autres tranches de population commencent à s’y intéresser : les jeunes actifs et les seniors, pour des raisons économiques ou de lien social. C’est en partant de ce constat que Christophe Cocquerel, promoteur immobilier, a développé son idée : « La demande de colocation est forte, mais rien n’a été prévu pour les colocataires. Les études montrent que les principales difficultés sont liées au partage des parties communes et à la promiscuité. Avec Excellium Coloc’, je veux créer la marque Premium de la colocation et mettre sur le marché des appartements conçus pour dès le départ. »

A la recherche du bon équilibre entre espaces de vie

Après un an de réflexion et d’étude du marché, le concept est né sous la forme d’un logement qui mixe parties privatives et parties communes : les chambres avec leurs sanitaires dédiés sont indépendantes et distribuées autour d’un espace partagé constitué d’un séjour et de la cuisine et, détail qui a son importance, chaque colocataire a son propre frigo. « Quand j’ai testé le marché, je me suis rendu compte qu’il y a trois choses que les gens ne veulent pas partager : la salle de bains, les W.C. et le frigo ». Le bon dimensionnement du concept pour allier les aspects pratiques, techniques et économiques n’est toutefois pas évident. « L’idée est de bâtir un système gagnant / gagnant où les locataires payent moins cher pour se loger et où le propriétaire augmente la rentabilité de son investissement. Sur un logement de 58 m2, on prévoit 3 chambres de 14m2 et un espace commun de 16m2. Dans cette configuration, les locataires font une économie de 30% et le propriétaire voit son rendement significativement augmenter en percevant 3 loyers. »

Convaincre les propriétaires

Les premiers logements de ce type seront livrés à Lyon, Villeurbanne et Paris en septembre prochain. Dans chaque programme, quelques unités ont été réservés pour tester l’idée. « Les gens sont mûrs pour ce nouveau mode de vie, mais pas encore les investisseurs. Il faut y aller doucement et apporter la preuve par les faits que le besoin est là. On a essayé de penser à tout. Par exemple, les meubles sont prévus pour être utilisés dans différentes configurations : pour travailler, se détendre, dans les espaces privés ou partagés… La co-responsabilité des locataires pour l’assurance et le partage des charges sont prévus pour rassurer les propriétaires. En terme de conception, on a même anticipé la possibilité pour l’investisseur de revenir à un appartement familial en modifiant seulement quelques cloisons. » Christophe Cocquerel ne se fixe pas d’objectifs de développement à l’heure actuelle. « C’est un nouveau métier, on va voir comment le marché répond. Je constate que j’ai déjà énormément de demande ». Il envisage toutefois d’augmenter la proportion d’appartements Excellium Coloc’ dans ses prochains programmes, voire de penser un immeuble entier sur ce principe.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !