webleads-tracker

Énergie & Environnement

Finoptim, une société qui innove sur le marché traditionnel du chauffage bois

Finoptim, une société qui innove sur le marché traditionnel du chauffage bois

Installée à Grenoble, Finoptim commercialise des cheminées ouvertes qui offrent des performances équivalentes aux poêles et foyers fermés sur le plan énergétique et environnemental. Point sur une innovation majeure dans le monde du chauffage bois avec Baptiste Ploquin, un des deux créateurs de l’entreprise.


Ce n’est pas un hasard si Baptiste Ploquin et David Lépiney se sont rencontrés dans le cadre d’un Master Management de l’Innovation à l’IAE de Grenoble : le commercial et l’ingénieur thermicien ont tous les deux la fibre inventive et entrepreneuriale. Décidés à créer un nouveau produit sur le marché ancien du chauffage au bois, ils partent d’un constat simple : le rendement énergétique d’une cheminée ouverte dépasse rarement 15% et les foyers fermés font perdre le rapport direct au feu.

Notre idée est très simple : développer un insert ouvert qui chauffe !

« Nous avons profité de notre stage de fin d’étude pour étudier sa faisabilité technique et économique. Après une année et demi de recherche et développement, nous faisions nos premiers tests marché chez des clients, avec des résultants enthousiasmants : un rendement de l’ordre de 45%, c’est-à-dire multiplié par 4 par rapport à une cheminée classique et des émissions polluantes réduites de 80% sur les particules fines et le monoxyde de carbone. Le tout en gardant le contact avec le feu. » explique Baptiste.

Efficacité énergétique et esthétisme

Après cette phase de développement réalisée avec le laboratoire GI-NOVA de Grenoble INP et l’incubateur Gate1, l’entreprise Finoptim est fondée par les deux associés en septembre 2013. « En fait, nous avons réussi à intégrer une technologie avancée de gestion des flux d’air et de combustion des fumées dans un produit simple et esthétique. Nos inserts ouverts sont construits sur mesure et peuvent s’installer dans toute cheminée existante. Suite au succès industriel et commercial rencontré, nous avons souhaité aller plus loin et développer une cheminée ouverte complète encore plus performante. C’est chose faite, puisque nous sommes en phase de pré-commandes pour ce nouveau produit dont les caractéristiques techniques permettent l’obtention du label flamme verte 5 étoiles. L’industrialisation commencera en septembre 2016. »

Une entreprise qui incarne le développement durable

L’atelier de Finoptim effectue le montage et l’installation des composants fabriqués en quasi-exclusivité par des sous-traitants locaux. A l’aube de son troisième exercice, l’entreprise continue de développer son réseau de revendeurs en France, pour arriver à un total de 50.
Finoptim compte déjà à 8 collaborateurs. « C’est ce dont nous sommes le plus fier, reconnaît Baptiste, notre idée permet à des personnes de travailler. Nous avons aussi réussi à démontrer que les jeunes peuvent être actifs et inventifs dans le domaine de l’industrie : à 29 ans, je suis le plus âgé de la boîte ! ».

Lauréate du Réseau Entreprendre Isère, l’entreprise a déposé plusieurs brevets pour assurer son avance technologique. Ainsi, nous pourrons continuer à entendre crépiter les flammes tout en respectant l’environnement.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !