webleads-tracker

Formation, éducation

Institut des Langues de Spécialité : de l’Anglais et des projets !

Institut des Langues de Spécialité : de l’Anglais et des projets !

Le développement à l’international, une étape importante dans la croissance d’une entreprise. Yacine KHODRI, Responsable Commercial et Qualité à l’Institut des Langues de Spécialité, livre au Journal de l’éco son projet pour 2014 : sa prospection en Asie.


Créé en 1992 par Aïssa KHODRI, l’Institut des Langues de Spécialité (I.L.S.) est aujourd’hui un acteur reconnu dans le domaine de la formation en langues étrangères, traduction et interprétariat. Ce succès n’est pas dû au hasard. En effet, l’entreprise a su s’adapter aux évolutions de son marché et aux besoins de ses clients. « Au départ, l’I.L.S proposait des prestations d’apprentissage de langue spécialisée comme l’anglais du droit ou l’espagnol commercial. Nous étions alors plus axés sur un public d’étudiants » rappelle Yacine KHODRI, Responsable Commercial et Qualité. « Ensuite, nous nous sommes ouverts au marché des entreprises (B2B) suite aux modifications légales sur la formation professionnelle ». Yacine KHODRI explique que « grâce aux demandes des professionnels et aux nouveaux contrats signés avec les grands groupes de la région comme Michelin ou Limagrain, l’entreprise a pu se développer considérablement à la fin des années 90 ». Aujourd’hui, l’I.L.S c’est deux adresses à Clermont-Ferrand, 1 million d’euros de chiffre d’affaires, 50 intervenants, 1 200 stagiaires formés par an et 15 langues enseignées.

2014, année de l’ouverture à un public étranger

« Ce développement nous a permis d’investir, notamment sur l’immeuble du 19 avenue Marx Dormoy à Clermont-Ferrand qui est devenu notre local principal » précise Yacine KHODRI. Aujourd’hui, l’I.L.S continue d’investir mais sur des idées, des idées porteuses de croissance. « Nous mettons en place de nombreux projets pour 2014 notamment la création d’un parcours d’étude du Français Langue Etrangère (FLE) à destination des étudiants chinois. Cette année intensive de français se déroulera de septembre à juin et leur permettra d’intégrer l’ESC Auvergne, école avec laquelle nous collaborons pour ce programme. Pour 2014, nous ciblons un public chinois car ce pays dispose d’une organisation spécifique pour les études à l’étranger. De plus, les habitants de l’Empire du Milieu représentent le premier public étudiant étranger à Clermont-Ferrand. Sur les prochaines années, nous élargirons notre offre aux étudiants brésiliens, indiens ou japonais ».

Une bonne prospection, une affaire de préparation

« Pour lancer ce parcours d’étude, nous allons prospecter 10 jours en Chine entre mars et avril. Nous ciblerons les principales villes du pays comme Pékin, Shanghai ou Canton. L’objectif sera double pour l’I.L.S : Premièrement, nous souhaitons présenter notre offre aux organismes et aux acteurs s’occupant des études à l’étranger  et deuxièmement, nous faire référencer afin de remplir notre objectif de création d’une première promotion de 10 étudiants pour septembre 2014 ». Quand nous l’interrogeons sur les moyens de réussir une prospection à l’étranger, le Responsable met en exergue la préparation. « Pour préparer au mieux notre prospection, nous avons créé des brochures en mandarin et en anglais présentant notre offre. De plus, notre professeur de chinois m’accompagnera dans mes déplacements. Il est très important d’avoir à ses côtés une personne qui connaisse la langue ainsi que les us et coutumes du pays prospecté » conclut Yacine KHODRI.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !