webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Auvergne Rhône-Alpes

Électrique, Mécanique, Électronique

Jeudi 9 juin : L’événement ‘métrologie‘ à Clermont-Ferrand : La Smart Metrology pour l’Industrie du Futur !

Jeudi 9 juin : L’événement ‘métrologie‘ à Clermont-Ferrand : La Smart Metrology pour l’Industrie du Futur !

Le jeudi 9 juin 2016, de 9 heures à 17 heures, au Centre Diocésain, 133 Avenue de la République, à Clermont-Ferrand (63), Jean-Michel Pou et Laurent Leblond présenteront leur livre préfacé par Didier Nordon et publié par l’AFNOR : «La Smart Metrology, de la métrologie des instruments à la métrologie des décisions».
Industriels, consultants, experts viendront témoigner lors de plusieurs tables rondes qui se succéderont toute la journée.


La métrologie ou le royaume de l’incertitude… ou savez-vous que les mesures ne sont pas justes ? Non ? Et pourtant… Chacun a déjà vérifié la pression des pneus de sa voiture en s’assurant de la pression recommandée par le constructeur : 2,5 bars par exemple.

Sans être forcément physicien, vous savez bien sûr que la valeur de la pression mesurée ne sera pas la même un matin d’hiver à -10°C dans votre garage en tôle métallique ou en plein été par 30°C après avoir roulé 500 km sur autoroute ?

Dans l’industrie, les mesures fondent les décisions. Par conséquent, si les mesures ne sont pas justes, les décisions ne sont pas certaines ! Et si elles ne sont pas certaines, il y a un doute, donc un risque. Comment l’industrie gère aujourd’hui des questions aussi fondamentales que : L’avion va-t-il atterrir ? Et qu’en sera-t-il demain ?

 

La Smart Metrology pour l’Industrie du Futur

La Smart Metrology est un concept qui s’inscrit résolument dans l’Industrie du Futur. Jusqu’à ce jour, l’industrie exige plus que ce dont elle a réellement besoin pour garantir la conformité de ses produits. Et ce « plus », c’est plus de matières premières, plus d’énergie, plus de pollution, plus de temps, plus de coût sans forcément moins de risque.

En acceptant de considérer les risques, Client ou Fournisseur, l’industrie peut enfin se donner comme objectif d’atteindre le « juste nécessaire ». Pourquoi payer dix ou vingt mille euros supplémentaires pour une voiture si cet argent doit simplement garantir une diminution du risque de tomber en panne de quelques dixièmes de pourcents sachant que, en cas d’incident, nous serions dépannés en moins de deux heures ?

Dans le monde actuel, cette question commence à se poser.

La métrologie est au centre de cette nouvelle exigence car les mesures fondent les décisions. En devenant « smart », le métrologue peut aider à résoudre l’équation du « juste nécessaire ».

La Smart Metrology propose aux métrologues de faire évoluer leur métier afin qu’ils participent, de façon active, à la pertinence des décisions reposant sur des mesures. Ce n’est donc pas à la seule conformité des instruments de mesure qu’ils doivent s‘intéresser mais aussi, voire surtout, à la fiabilité des mesures. Or, ces mesures interviennent dans de nombreux domaines : déclaration de conformité, pilotage de procédés industriels, analyses de données (Big Data, Datamining, Intelligence Artificielle, …) .

Cet ouvrage propose un nouveau départ pour la métrologie et cette « Smart Metrology » ne s’inscrit, finalement, que dans la suite logique d’une évolution qu’il nous reste à accomplir.

La métrologie pourrait de nouveau changer le monde. Pour cela, elle doit changer de monde !

Vivez en direct l’avènement de la Smart metrology, le 9 juin 2016 à Clermont-Ferrand.
Plus d’informations sur : www.deltamu.com/9juin
Suivez cet événement sur Twitter avec le hashtag #SmartMetrology.

Couverture du livre Smart Metrology

L’organisateur :

Depuis sa création, en 1998, Delta Mu s’est engagée dans une stratégie de « normalisation » de sa vision de la métrologie.

Née du constat que la métrologie n’était comprise qu’au travers des instruments de mesure, Delta Mu a toujours voulu remettre le mesurande (l’entité mesurée) au centre des préoccupations industrielles.

La première étape de ce travail a été de désacraliser la périodicité d’étalonnage en proposant des techniques qui permettent de sortir d’une périodicité fixée arbitrairement à 1 an ou 2, voire parfois 3 ou 6 mois. Ce travail a été consacré en 2006 avec la sortie du fascicule FD X 07-014 qui propose 3 méthodes d’optimisation des périodicités.

Même s’il est incontournable du fait de pratiques historiques (Métrologie Légale), l’étalonnage périodique ne répond pas aux exigences industrielles. En effet, les clients souhaitent recevoir tous les jours des produits conformes et la détection d’une anomalie sur un instrument doit donc impérativement être la plus rapide possible, ce qui rend ladite détection indépendante d’une périodicité qui ne peut pas en aucun cas prévoir les accidents (toujours possible).

Pour répondre à cette question, Delta Mu a proposé au Collège Français de Métrologie de réunir un groupe d’industriels pour réfléchir et proposer des stratégies de surveillance. Le guide, Surveillance des processus de mesure, fruit du travail de ce groupe, a été publié dans sa première édition en 2009.

Parallèlement à tous ces travaux, Delta Mu a développé, et continue chaque jour à faire évoluer, le logiciel Opti Mu® qui, Petit Poucet du domaine en 1998, est devenu au fur et à mesure de ses évolutions et de l’amélioration de ses performances, le logiciel « Leader » sur le marché national.

 

Vivez en direct l’avènement de la Smart metrology, le 9 juin 2016 à Clermont-Ferrand.
Plus d’informations sur : www.deltamu.com/9juin
Suivez cet événement sur Twitter avec le hashtag #SmartMetrology.

En partenariat avec :

neuf-juin-partenaires3



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !