webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Art, Culture, Divertissements & Loisirs

La Comédie de Clermont entame sa nouvelle saison culturelle

La Comédie de Clermont entame sa nouvelle saison culturelle

La Comédie de Clermont-Ferrand est maintenant entrée dans le temps de la construction de son théâtre. Eduardo Souto de Moura, maître international de l’architecture, a été choisi pour l’édifier. En 2017, la Comédie va fêter sa vingtième année d’existence.


20 ans et un lieu

Cette saison est donc particulière à plus d’un titre. Jean-Marc Grangier, directeur de la Comédie, l’a construite comme une célébration gigantesque, spectacle après spectacle, de la passion du spectacle. Cet anniversaire arrive à un moment où elle connaît une adhésion très forte du public. Sur la saison 2015-2016, la Comédie comptabilise 5 501 abonnés (dont 30 % de jeunes de moins de 27 ans) et 49 9620 spectateurs, soit un taux de remplissage de remplissage de 94,38 %. Ces chiffres témoignent d’une attente importante des publics, toujours en demande d’une vie artistique foisonnante. Les entreprises partenaires et mécènes s’investissent dans cette vitalité puisque 19 entreprises mécènes (dont récemment les laboratoires Théa et MS) et 5 entreprises partenaires (récemment EDF) soutiennent la Comédie. À cela s’ajoute l’accompagnement de 70 mécènes particuliers.

Saison 2016-2017

• 3 artistes associés pour 3 ans

Au moment charnière que connaît la Comédie et pour traverser les trois années à venir en préfigurant son futur déploiement, il a semblé nécessaire à Jean-Marc Grangier de renforcer une présence artistique régulière dans la durée. Il a ainsi choisi d’accompagner avec le plus grand intérêt trois jeunes créateurs singulièrement doués qui deviennent artistes associés à la Comédie : Mélanie Laurent, actrice, réalisatrice, metteur en scène, militante d’une écologie moderne, Fabrice Lambert, danseur et chorégraphe  et Johanny Bert, metteur en scène et marionnettiste. La présence de ces trois artistes va nourrir les saisons de leurs spectacles et des actions qu’ils vont mener.

• ÉVÉNEMENT : La Biennale de la danse de Lyon à la Comédie

La manifestation lyonnaise se déploie pour la première fois sur la nouvelle région Auvergne-Rhône- Alpes, notamment à Clermont-Ferrand pour s’associer à la Comédie. Cette ouverture permet au public clermontois de profiter d’une sélection internationale encore plus vaste, avec quatre temps forts à vivre pleinement en ouverture de cette saison : 3 spectacles, et un Cinébal. Pour l’occasion, un « pass Biennale » est proposé à un tarif exceptionnel.

• Une programmation entre fidélité et découverte

Nous allons découvrir des artistes présentés à Clermont-Ferrand pour la première fois (Milo Rau, Mélanie Laurent, Bruce Brubaker), poursuivre le croisement de toutes les générations d’artistes, des plus grands maîtres (Robert Lepage, Peter Brook) aux talents confirmés (Joël Pommerat avec Ça ira couronné de trois Molières 2016, Thomas Ostermeier avec La Mouette et Richard III, Festival d’Avignon 2015) ou émergents (Jean Bellorini, Festival d’Avignon 2016, et Joris Lacoste).

La programmation marque également le retour sur scène d’artistes auxquels la Comédie est très attaché (James Thierrée, Pippo Delbono, Philippe Decouflé, Angelin Preljocaj, Laurent Poitrenaux, Jane Birkin avec l’Orchestre d’Auvergne…) et, pour l’émerveillement, la première création en solo du clown Mick Holsbeke, dont le génie comique s’est imposé dans Tempus Fugit du Cirque Plume qui a réunit 10 585 la saison dernière.
Un feu d’artifice !



Communiqué de presse du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !