webleads-tracker

Psycho, Social, Bien-être

La discipline positive : une nouvelle approche éducative pour les enfants et les adolescents avec B comme Become

La discipline positive : une nouvelle approche éducative pour les enfants et les adolescents avec B comme Become

Béatrice Grumler, dirigeante de l’entreprise B comme Become, nous présente une approche éducative, la Discipline Positive. Intervenant auprès des parents, des écoles et des éducateur, la discipline positive se développe aujourd’hui en France et tend à favoriser le bien-être de l’enfant.


L’association Discipline positive

La discipline positive est une nouvelle méthode éducative américaine imaginée par Jane Nelsen, psychologue et éducatrice. C’est une approche qui encourage chez l’enfant le développement de compétences sociales  dans un esprit de respect mutuel au sein des familles, des écoles et des communautés. Plus précisément, la Discipline Positive propose aux parents, aux enseignants et aux éducateurs un ensemble d’outils et une méthode ni permissive ni punitive qui permet de développer chez l’enfant l’auto discipline, le sens des responsabilités, l’autonomie, l’envie d’apprendre, le respect mutuel et  bien d’autres qualités essentielles. Dans cette démarche, l’autorité s’exerce sans soumission, en conciliant fermeté et bienveillance.

Cinq critères pour une discipline efficace selon Jane Nelsen
– Aider les enfants à avoir le sentiment d’être connectés et développer le sentiment d’appartenance et d’importance.
– Se baser sur le respect mutuel et l’encouragement avec à la fois bienveillance et fermeté.
– Etre efficace à long terme.
– Enseigner des compétences sociales et des compétences de vie importantes : Le respect, l’attention aux autres, la résolution de problèmes et la coopération ainsi que la capacité à participer à la vie de la famille, de l’école ou de la communauté au sens large.
– Inviter les enfants à découvrir leurs capacités et développer ainsi leur autonomie et leur estime de soi.

« Un autre regard sur l’éducation »

La discipline positive est un moyen d’apporter un autre regard sur l’éducation. Selon Béatrice Grumler, « notre société comporte un grand nombre de défis éducatifs à relever. Certains parents, enseignants ou éducateurs se retrouvent souvent face à des situations de blocage, des situations conflictuelles qu’ils n’arrivent pas à gérer. Il y a tout un nouveau fonctionnement à mettre en place afin d’acquérir de nouveaux reflex éducatifs ».



Un publi-rédactionnel du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !