webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Industrie

La DSI au coeur de l’innovation digitale chez De Dietrich Process Systems

La DSI au coeur de l’innovation digitale chez De Dietrich Process Systems

Leader mondial de la conception et de la fabrication d’équipements et d’accessoires en acier vitrifié, inox et verre borosilicate, De Dietrich Process Systems (DDPS) propose des solutions de procédés pour les industries pharmaceutiques, de la chimie et de la chimie fine. Franco Madau, directeur des systèmes d’information, pilote les projets de transformation digitale et place la direction des systèmes informatique (DSI) comme partenaire numérique de l’entreprise.


Les systèmes informatiques comme vecteur de la transformation digitale

La transition numérique est devenu un enjeu incontournable pour une entreprise comme DDPS, car elle répond à des exigences fondamentales dans un contexte de maturité et de globalisation des marchés : fluidifier la relation avec le client, faire progresser l’efficacité opérationnelle et l’innovation, favoriser la transformation des business models, améliorer la collaboration des équipes transverses. « La plupart des entreprises comme la nôtre opérant à l’international, ont initié leur mutation depuis plusieurs années afin de bénéficier du numérique comme levier de croissance et de compétitivité » explique Franco Madau. « Chez DDPS, nous travaillons à la définition et la mise en œuvre de nouveaux processus opérationnels, managériaux et de supports, ainsi qu’à une nouvelle organisation du business par région, marché et activité. »

Le processus de transformation digitale doit assurer une véritable synergie entre la direction générale (DG) et les DSI. Franco Madau constate bien souvent que « la DSI n’est pas toujours le partenaire naturel de la DG et des directions métiers pour mener la transformation numérique. On lui demande de s’adapter aux processus existants et sa tâche se résume à satisfaire les besoins de disponibilité, de rapidité, de coût et de délais. »

Chez De Dietrich Process Systems, la vision de Franco Madau est de permettre à l’IT d’apporter sa contribution à la réussite de la stratégie globale de l’entreprise. La DSI doit jouer un rôle majeur dans la redéfinition de la stratégie et des décisions structurantes sur le business model ou l’expérience client. « La DSI est appelée à concrétiser une innovation ou une ambition exprimée par la DG. Une fois la stratégie de la DSI redéfinie pour répondre à cette exigence, il faut penser aux infrastructures et aux processus technologiques nécessaires à sa mise en place. La DSI devient alors un facteur primordial de différenciation » explique Franco Madau.

Des solutions innovantes

La volonté de la DSI, sans chercher à être forcément à la pointe de la technologie, est de saisir toutes les opportunités technologiques dans un contexte de contraintes budgétaires. « En fait, le seul critère à prendre en compte lors de la mise en œuvre de solutions IT est sa parfaite adéquation aux besoins et aux spécificités de notre entreprise et ses activités. A titre d’exemple, la transition des systèmes d’information vers le cloud s’accélère et le modèle hybride s’impose aujourd’hui comme une évidence. »

Dans ce chantier de transformation digitale permanent, Visiativ est un partenaire de longue date : « Après 12 années d’utilisation, les applications Moovapps (anciennement VDoc – solutions de GED et Workflows) sont devenues incontournables au sein de notre système d’information au regard du nombre de consultations, de documents gérés et des gains de productivités générés. Cette solution nous a permis de fiabiliser et structurer notre gestion documentaire, mais également de gagner en efficacité, en réactivité et en traçabilité en automatisant des processus stratégiques dans de nombreux services (Achats, Finance, RH). »

L’entreprise a également mis en place le logiciel Solidworks afin de faire « évoluer sensiblement le mode de conception et de développement de nos produits. » Aujourd’hui, face aux enjeux de partage de l’information au niveau mondial, de fiabilité et sécurité des données, de traçabilité et de gestion des modifications, l’entreprise se lance dans un projet ambitieux : le Product Lifecycle Management (PLM). « Le système PLM doit nous permettre de gérer des informations tout au long du cycle de vie d’un produit ou d’une affaire de manière efficace et économique. La quantification des bénéfices attendus de la mise en place d’un PLM en est un point essentiel » explique Franco Madau. Au-delà des capacités fonctionnelles de l’outil, l’accompagnement et l’expertise de l’intégrateur seront essentiels. « Dans ce partenariat, nous avons trouvé beaucoup de stabilité, d’écoute et de professionnalisme. Depuis le début, Visiativ nous a accompagné à tous les niveaux, y compris au niveau de la formation. Nous espérons pouvoir continuer ensemble, car il y a une confiance déjà installée » conclut-il.

 



Un publi-rédactionnel du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !