webleads-tracker

Services et Équipements aux Entreprises

La jeune pousse lyonnaise Le Sondier lance Strealo, une application pour écouter des concerts en direct

La jeune pousse lyonnaise Le Sondier lance Strealo, une application pour écouter des concerts en direct

Produite en Rhône-Alpes, Strealo vient de faire son arrivée sur le marché de l’industrie musicale. Cette application permet d’écouter une performance live n’importe où à n’importe quel moment. Le principe est de partager du son en direct à travers un micro connecté, diffusé instantanément via une application. Cette dernière est directement téléchargeable sur chaque smartphone.


Que propose Strealo ?

Au delà des artistes, Le Sondier vise également les entreprise grâce au service « Clé en main », afin de promouvoir leurs activités ou leurs événements, par la diffusion en direct et en différé, de tout type de contenus sonores. L’objectif est de mieux faire partager la diversité musicale du territoire.

Lire aussi : Le Sondier à Lyon : « Promouvoir la dynamique culturelle d’un territoire« 

Le Sondier a aujourd’hui convaincu plus de 50 lieux, en commençant par sa région d’origine Rhône-Alpes. Elle est en train de se développer en région parisienne et va s’attaquer aux grandes villes de France. La start-up, qui emploie une quinzaine de personnes, a réuni plus d’un million d’euros pour son projet, notamment auprès de Bpifrance, Transmea et la région Rhône-Alpes.

Fonctionnement de l’application Strealo

L’application est disponible en offre gratuite, mais certains streaming sont proposés uniquement sous forme d’extraits. En offre payante, l’auditeur doit payer un tarif minimum ou faire un don. Ce sont les organisateurs et les artistes qui décident de faire payer ou non la diffusion de leur concert.

Strealo a prévu de mettre au cœur du concept les artistes. De ce fait, 40% des bénéfices sont versés aux artistes, 20% à la startup, et le reste est divisé pour la SACEM, l’organisateur de l’événement…

« C’est une révolution technologique qui amène une révolution d’usage. C’est aussi un nouveau modèle économique, car contrairement au streaming, les sommes que l’on donne vont directement aux artistes », a souligné Laurent Queyrut, le PDG de la jeune pousse lors d’une conférence de presse.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !