webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Emploi, Formation, RH

La loi Travail prévoit l’amélioration des contrats saisonniers

La loi Travail prévoit l’amélioration des contrats saisonniers

Ils sont partout : dans les restaurants, les hôtels, sur les plages l’été ou dans les stations de ski l’hiver, les saisonniers travaillent d’arrache-pied lors des saisons touristiques. La loi Travail, décriée depuis plusieurs mois, prévoit de nouvelles mesures pour améliorer l’emploi saisonnier.


Des CDD reconductibles

Selon le gouvernement, plus d’un million de saisonniers sont recensés en France chaque année. Jugé précaire par le Ministère du Travail, le statut de ces travailleurs devrait évoluer. La loi, promulguée le 8 août 2016, prévoit notamment d’intégrer le travail saisonnier dans le code du travail : « Emplois à caractère saisonnier dont les tâches sont appelées à se répéter chaque année selon une périodicité fixe, en fonction du rythme des saisons ou des modes de vie collectifs ».

Les entreprises qui emploient le plus de saisonniers auront également l’obligation de reconduire un travailleur en CDD d’une année sur l’autre, en prenant compte de l’ancienneté des salariés. En cas de non reconduction, les employeurs devront payer des indemnités financières de fin de contrat.

Un contrat de travail intermittent

Le gouvernement va expérimenter une nouvelle sorte de contrat : le CDI intermittent, mis en place pendant trois ans. Ce contrat devrait permettre de « pourvoir des emplois saisonniers, sans qu’un accord de branche ou d’entreprise soit nécessaire, comme c’est le cas aujourd’hui », indique le Ministère du Travail.

Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !