webleads-tracker

Institutions, Admnistrations et Collectivités, Territoires

La Mie Chamalou : un nouveau fournil de production de pains biologiques dans le Cantal !

La Mie Chamalou : un nouveau fournil de production de pains biologiques dans le Cantal !

Charlotte, dit « Cha », 31 ans, ingénieure de formation et Maël, dit « Malou », 29 ans qui a travaillé pendant 4 ans dans les parcs naturels régionaux sur la valorisation des produits du terroir, quittent tout en 2014 pour ouvrir une boulangerie bio dans le Cantal.


 

Naissance du projet

C’est le concours Start’up Chef, organisé en octobre 2016 par la Communauté de Communes de Murat, qui les a fermement décidé à s’installer sur le territoire. Ils avaient tout à portée de main : une opportunité de local où construire leur fournil, un accompagnement financier et humain sur mesure, le constat d’un manque d’offre en pain bio et surtout, un accueil des plus chaleureux de la part des cantalous pour leur projet !

Le concept

La Mie Chamalou, c’est la réunion de « Cha » et de « Malou » autour du pain. Ils souhaitent mettre en place un modèle de production et un pain qui se distingueront sur plusieurs points :

  • Le fournil : ouvert et accessible à tous, pour la convivialité et la transparence ;
  • Les fournées : 3 à 5 par semaine car grâce à des investissements maîtrisés ;
  • La fabrication: exclusivement en journée pour préserver leur sommeil et leur sourire ;
  • La technique : exclusivement au levain, car c’est la meilleure façon de produire un pain digeste, aux arômes subtils et surtout, qui se conserve ;
  • La cuisson : au feu de bois avec des fagots d’une scierie locale, parce que c’est l’une des énergies les plus « propres », de loin la plus économique et sans doute celle qui permet le plus d’autonomie (aujourd’hui et dans le futur) ;
  • De la vente au fournil : en fin d’après-midi pour assister au défournement et rentrer à la maison avec son pain chaud pour le dîner ;
  • De la vente à l’extérieur du fournil (marchés, AMAP, magasins bios, restaurants, cantines scolaires) : pour des produits bios accessibles au plus grand nombre ;
  • Des farines bios, moulues sur meule de pierre : pour conserver tout le meilleur du grain et travailler avec des farines vivantes non standardisées ;
  • Des fournisseurs locaux et engagés pour la qualité : pour contribuer à l’économie locale et favoriser le développement des entreprises du territoire qui portent les mêmes valeurs qu’eux.

Une cagnotte Ulule

Vous y croyez ? Soutenez-les sur Ulule : https://fr.ulule.com/la-mie-ch amalou/
À ce jour, La Mie Chamalou a surpassé ses objectifs, avec une cagnotte déjà remplie à 181%, le local est bien en marche!

mie-chamalou



Communiqué de presse du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !