webleads-tracker

Institutions, Admnistrations et Collectivités, Territoires

La Région Auvergne-Rhône-Alpes lance un plan offensif pour accompagner la croissance industrielle régionale

La Région Auvergne-Rhône-Alpes lance un plan offensif pour accompagner la croissance industrielle régionale

Mercredi 15 juin, en conclusion de la journée « Industries 2020 first ! », réunissant des chefs de grandes entreprises et de représentants des Quatre moteurs, régions partenaires d’Europe, Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a présenté le Plan régional pour l’Industrie du futur.


Première des nouvelles grandes Régions à lancer son plan « Industrie du futur », Auvergne-Rhône Alpes a pour ambition de porter concrètement ses entreprises à la hauteur de la grande région industrielle qu’elle est et de développer son attractivité. Ce plan mise particulièrement sur le levier numérique et accompagne concrètement les entreprises.

« La première des vocations d’une Région est de travailler en soutien à ses entreprises et à son tissu industriel, car ce sont eux qui créent l’emploi. Première région industrielle française, Auvergne – Rhône-Alpes doit être demain la première à prendre ses marques sur tous les enjeux de l’industrie du futur sur son territoire régional, à l’échelle de l’Europe. Nous devons assumer que l’industrie est non seulement le seul terreau qui crée véritablement de la valeur dans un pays, mais qu’elle a un très puissant avenir sur un territoire tel que celui d’Auvergne Rhône-Alpes. Ici on ne visite pas l’industrie comme un monument historique, nous avons une industrie qui crée de l’emploi, dynamique, et qui avance. Ce qui fait la force, l’atout unique de la nouvelle grande Région, c’est qu’ici on a à la fois les entreprises et le terreau d’innovation », a expliqué Laurent WAUQUIEZ.

Le plan se déploiera en suivant quatre priorités :

Un accompagnement du développement industriel des PME et des ETI pour faire émerger un tissu puissamment moderne, puissamment tourné vers la R&D.

La Région accompagnera l’investissement industriel dans des modalités et un pourtour qui sera défini au cours des prochains mois. Grande nouveauté, les PME pourront ainsi bénéficier d’accompagnements individuels (coaching) sur leurs projets liés aux thématiques identifiées (fabrication, additive, intégration de la robotique, …).

 

Une réorientation de l’appareil de formation professionnelle régional pour mieux permettre aux industriels de trouver leurs futurs collaborateurs.

En partenariat avec Michelin une formation aux métiers industriels en tension verra le jour au début de 2017. – Pour susciter des vocations auprès des jeunes, la Région soutiendra des initiatives à l’exemple du salon Smile, en Haute-Savoie, qui présente, autour d’une réalisation, l’ensemble des étapes et des métiers de l’entreprise industrielle dans une démarche ludique et pédagogique.

La création d’un écosystème de compétitivité régional pour bénéficier de la dynamique collective

La région créera début 2017, une agence économique unique, en lien avec les Départements. Gérée sur le modèle du privé avec des indicateurs de performance, ce guichet unique permettra une aide simple, efficace et réactive au service des entreprises.

Une coopération européenne accrue avec les Quatre moteurs dont Auvergne-Rhône-Alpes assure la présidence

  • Un lobbying commun sera organisé à Bruxelles avec une délégation technique autour d’enjeux du numérique de l’industrie du futur.
  • Une recherche groupée de financements européens pour renforcer notre poids et notre visibilité.
  • Le développement de collaborations inter-clusters.

Pour Laurent WAUQUIEZ, « l’idée est de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la Silicon Valley de l’Europe. Il faut que pour une entreprise, le fait d’être en Auvergne-Rhône-Alpes lui apporte un gage d’excellence en matière d’innovation ».



Communiqué de presse du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !