webleads-tracker

Sciences, Santé

La start-up Valbiotis s’installe à Clermont-Ferrand

La start-up Valbiotis s’installe à Clermont-Ferrand

La société rochelaise Valbiotis a choisi Clermont-Ferrand pour s’agrandir, dans les locaux de Polytech (DR).


La société rochelaise Valbiotis a choisi Clermont-Ferrand pour s’agrandir. La start-up rochelaise, créée en 2014, spécialisée en biopharmacie, vient d’ouvrir sur le site de Polytech, au campus des Cézeaux, un établissement secondaire, avec pour le moment, deux salariés. « L’objectif à terme est de développer un laboratoire sur la région Auvergne et d’embaucher plusieurs personnes supplémentaires ».

Sa plateforme R&D apporte des solutions préventives et thérapeutiques aux graves problématiques de santé publique engendrées par les pathologies métaboliques chroniques qui caractérisent notre siècle, telles que le diabète de type 2 (3,4 millions de personnes en France et 5,4 millions pré-diabétiques) ou l’obésité qui concerne 10,3 millions de personnes, mais aussi la dyslipidémie ou encore la NASH (Stéatose Hépatique Non Alcoolique).

Savoir-faire auvergnat

« Nous avons choisi Clermont-Ferrand car nous avons déjà des liens très étroits avec l’Université Blaise-Pascal, explique Sébastien Peltier, président et directeur scientifique de Valbiotis. Et puis, nous allons pouvoir bénéficier du savoir-faire en sciences de la nutrition et du médicament très ancrée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes ».

Depuis sa création, Valbiotis a réuni près de 3 millions d’euros via des levées de fonds auprès d’investisseurs privés et des solutions de financement pour l’innovation. La jeune pousse a, par ailleurs, reçu le Prix du Ministère de la Recherche pour l’Innovation I-Lab 2015 en catégorie « Création-Développement ».

Valbiotis a déjà investi près d’un demi-million d’euros en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle compte plusieurs partenaires scientifiques et financiers sur ce territoire dont l’université Blaise-Pascal et Sofimac Partners, un de ses investisseurs historiques dont le siège est localisé à Clermont-Ferrand.

Un article de NewsAuvergne



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !