webleads-tracker

Industrie

L’aéroport Lyon-Saint Exupéry établit un nouveau record de trafic en août

L’aéroport Lyon-Saint Exupéry établit un nouveau record de trafic en août

Avec 1 703 099 passagers accueillis cet été, l’aéroport Lyon-Saint Exupéry enregistre une croissance de 4,2 % par rapport à la même période en 2014.


Après un record de trafic enregistré en juillet (+ 5 %), l’aéroport Lyon-Saint Exupéry continue son envolée en août (+3,4 %), avec une croissance cumulée sur l’été de 4,2 %. Ces bons résultats estivaux reflètent la tendance observée depuis le début de l’année. Depuis janvier, ce sont pas moins de 5 920 659 passagers qui ont été accueillis, ce qui représente une hausse de 2,7 % comparé à 2014.

Un trafic international en hausse

Avec + 7,7 % en cumul sur les deux mois d’été, le trafic international ne cesse de croître. Sa part de marché atteint ainsi 72,2 % du trafic total. Cette année, les voyageurs ont été séduits par l’Espagne, notamment, avec une croissance de 12,7 % sur Barcelone et 35,3 % sur Madrid. Des bons scores vers la ville madrilène encouragés par l’ouverture au printemps de 6 fréquences supplémentaires opérées par la compagnie à bas coût Iberia Express.

Toujours en Europe, on compte parmi les destinations à succès de cet été : Amsterdam (+22,7 %), Londres (+13,1 %), Héraklion (+12,6 %), Athènes (+13,1 %) ou encore Rome (+38,6 %) et Dublin (+17,4 %). Ces deux dernières destinations ont vu leur nombre de liaisons augmenter au départ de Lyon avec respectivement les compagnies Vueling (5 vols par semaine) et Aer Lingus (une liaison désormais quotidienne).

L’Afrique du Nord reste dynamique

Malgré l’effondrement prévisible du trafic depuis janvier vers la Tunisie (-13,3 %), les destinations algériennes connaissent en effet une belle croissance (+7,8 %). Sur l’été, la liaison Lyon-Alger connaît une belle performance avec + 41,3 %. Une hausse qui s’explique notamment par l’ouverture début juillet de nouvelles fréquences (4 par semaine) opérées par Transavia.com et Tassili Airlines en complément de celles déjà proposées par Air Algérie et Aigle Azur.

Un trafic national en baisse

En revanche, sur les deux mois estivaux, le trafic national ne suit pas cette tendance haussière et recule de 3,9 %. Ce chiffre qui représente une baisse de 1,2 % en cumulé depuis janvier est largement influencé par la baisse de l’offre proposée par le groupe Air France. Néanmoins, des transversales affichent de bons chiffres telles que Nantes (+4,4 %), Lorient (+41 %) et Bordeaux (+1,9 %). Enfin, la Corse est bien la destination française de l’été au départ de Lyon, avec une croissance observée sur l’ensemble des dessertes : Ajaccio (+3,5%), Bastia (+15,9 %), Figari (+27,7 %) et Calvi (+7,7 %).

Vers une privatisation ?

L’appel d’offres pour la privatisation de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry devrait être lancé dans les toutes prochaines semaines. Cette tendance s’inscrit en tout cas dans la continuité de la vente controversée de 49,99 % des parts de l’Etat dans la société de gestion de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Une transaction ayant rapporté 308 millions d’euros à l’Etat. En se séparant de 60 % des parts qu’il détient dans l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry, le gouvernement pourrait espérer en retirer plus de 500 millions d’euros.

Le président de la CCI de Lyon, Emmanuel Imberton a déclaré que « cette privatisation, si elle est bien menée, peut être une opportunité pour l’aéroport car aujourd’hui il n’est pas à la place à laquelle il devrait être dans une région classée au 7e ou 8e rang au niveau européen, en termes de PIB. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !