webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Institutions, Admnistrations et Collectivités, Territoires

L’Aract Auvergne-Rhône-Alpes est créée !

L’Aract Auvergne-Rhône-Alpes est créée !

Le 21 mars 2016, les membres du réseau de l’Anact pour l’amélioration des conditions de travail, Aravis et l’Aract Auvergne ont fusionné en 2016 pour adapter leur action aux contours de la région Auvergne-Rhône-Alpes. L’association issue de cette fusion a pris, le 16 décembre dernier, le nom d’Aract Auvergne-Rhône-Alpes. Le nouveau conseil d’administration a élu son Bureau.


Composé à part égale de représentants d’employeurs et de représentants de salariés, le Conseil d’administration de la nouvelle Association régionale d’amélioration des conditions de travail (Aract) a élu le 16 décembre Alain Braud président (Medef), Christiane Large vice- présidente (CFE-CGC), Gérard Basson, trésorier (CFTC), Alain Aubert vice-président adjoint (CGPME), Rosa Da Costa secrétaire (CGT) et Valérie Delas secrétaire adjointe (U2P, ex-UPA).

« Notre priorité pour 2017 sera d’être un référent régional reconnu dans le domaine de l’amélioration des conditions de travail en veillant à l’équilibre de nos actions sur l’ensemble du territoire – ce qui représente un challenge compte tenu de la taille et de la diversité d’Auvergne-Rhône-Alpes » souligne Alain Braud, président de la nouvelle Aract. « Dans un contexte où il est, plus que jamais nécessaire d’améliorer la performance tant sociale qu’économique des entreprises, notre positionnement paritaire est un atout fort. La qualité du dialogue social est un levier de premier ordre pour y parvenir » précise-t-il.

La mise en place de démarches Qualité de vie au travail en entreprise, la prise en compte du facteur humain dans le développement de l’Industrie du futur, le développement d’actions de GPEC-Territoriales favorables à la création d’emplois durables… seront quelques uns des thèmes d’intervention de l’association en 2017. L’Aract Auvergne-Rhône-Alpes s’appuiera pour les déployer sur une équipe de 30 professionnels répartis entre le siège à Lyon, la représentation de Clermont-Ferrand et une antenne à Valence. Elle bénéficie du soutien des pouvoirs publics régionaux.



Communiqué de presse du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !