webleads-tracker

Institution, admnistration et collectivités, territoire

Le territoire stéphanois reconnu « Design Tech » va créer 4 000 emplois

Le territoire stéphanois reconnu « Design Tech » va créer 4 000 emplois

« Design Tech », telle est la marque de fabrique du territoire stéphanois au sein des métropoles françaises labellisées « French Tech ». L’écosystème numérique de la ville représente déjà 10 000 emplois, 750 entreprises et plus d’un milliard et demi d’euros de chiffre d’affaires. L’horizon à court terme est de devenir une plateforme de référence numérique/design avec la création de 4 000 emplois.


Le 9 février dernier, la ville de Saint-Etienne a mis en place des comités stratégiques et techniques. Constitués des acteurs majeurs de l’économie numérique et du design, ils comprennent des institutionnels, des entreprises et des partenaires économiques. Ces comités vont œuvrer au renforcement de la place de Saint-Etienne comme référence design et numérique autour de quatre grands axes.

Mobiliser l’écosystème

Toutes les entreprises, les clusters et les pôles de compétitivité vont être sollicités. Le but étant de détecter les projets de startup innovants grâce à l’organisation d’événements. Les entreprises auront à leur disposition des lieux d’expérimentation de leurs produits et services principalement sur le quartier Manufacture. Des formations continues en design et en numérique vont être mises en place en capitalisant sur l’expertise et les compétences de Telecom Saint-Etienne, l’Ecole des Mines et l’ESADSE.

Offrir des services aux entreprises

3 heures, 3 jours et 3 semaines. Telles sont les 3 premières étapes qui vont permettre aux startups de tester leur potentiel et de lancer leur activité. Ce qui ne les empêchera pas d’être suivies et accompagnées sur une plus longue période. Tout d’abord, en seulement 3 heures un diagnostic sera établi afin d’évaluer le projet d’une startup et pouvoir l’orienter vers le bon interlocuteur. Par la suite, une expertise design menée sur 3 jours permettra de tester en mode « express » un produit ou un service auprès d’usagers et de proposer une feuille de route de 6 à 12 mois. Enfin, un designer en résidence assurera un accompagnement personnalisé de 3 semaines à tout porteur de projet.

Booster le développement des startups

Une fois détectées, les startups pourront candidater à des programmes d’accélération privés et/ ou au « Design Tech Elevator ». Pour cela, des partenariats vont être mis en place avec des structures telles que Village by CA ou encore Axeleo.

Etre visible à l’international

La Biennale Internationale Design Saint-Étienne fêtera sa 10e édition pendant un mois, du 9 mars au 9 avril 2017. Ce sera l’occasion d’organiser un événement « Design Tech » et d’offrir une belle vitrine aux jeunes pousses stéphanoises, en réunissant les villes créatives design UNESCO et les métropoles French Tech. Sans attendre cette Biennale, les comités stratégiques et techniques vont mettre en place des coopérations techniques avec ces villes pour appuyer l’essaimage de l’offre « Design Tech » et pour favoriser l’internationalisation des startups.

Photo : Comité Stratégique French Tech # Design Tech de Saint-Etienne Métropole



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !