webleads-tracker

Banques, assurance, prévoyance

Les bonnes pratiques RSE de la Caisse d’Épargne d’Auvergne et du Limousin reconnues par AFNOR Certification.

Les bonnes pratiques RSE de la Caisse d’Épargne d’Auvergne et du Limousin reconnues par AFNOR Certification.

Seule norme internationale en matière de responsabilité sociétale, l’ISO 26000 s’intéresse aux bonnes pratiques des entreprises, qu’il s’agisse d’environnement, de ressources humaines ou encore d’accessibilité. Sur la base de cette norme, la CEPAL vient de se voir décerner par AFNOR Certification le niveau de maturité « confirmé », soit le niveau 3 sur une échelle de quatre.


L’ISO 26000 est l’unique norme internationale sur la Responsabilité Sociétale, pour tout type d’organisation cherchant à assumer la responsabilité de ses décisions et activités sur la société et l’environnement, et à rendre compte. Thierry Martignon, Membre du Directoire de la CEPAL, peut s’enorgueillir d’être « la première et seule banque de l’Auvergne et du Limousin à bénéficier de ce titre ». Dans les faits, les engagements clients de la CEPAL s’appuient sur trois idées-forces : permettre l’accessibilité à tous, partout et tout le temps, mettre à disposition une relation commerciale adaptée à chacun, et enfin proposer une offre de produits et services intégrant des dimensions environnementales et/ou sociales.

 Des engagements concrets

Symbolisés par « la marguerite RSE à six pétales », ses engagements responsables se concrétisent dans six domaines distincts. Tout d’abord dans la relation client, à l’exemple du système ACCEO, qui permet aux personnes sourdes ou mal-entendantes d’avoir un accès par téléphone à son conseiller bancaire, grâce à un traducteur en langue des signes. Une volonté d’accessibilité pour tous donc, puisque le client peut désormais tenir une réelle conversation avec son conseiller en toute autonomie.
Côté ressources humaines, l’action de la CEPAL s’illustre notamment avec l’organisation de journées « Job Dating », axées sur la proximité et la diversité des participants.

Avec un bilan carbone régulier, englobant la consommation de papier, le tri, la dématérialisation progressive des documents, et la promotion du co-voiturage au sein de ses collaborateurs, la CEPAL entend jouer le jeu de la sauvegarde environnementale. Toujours dans cette optique environnementale et locale, 72% des fournisseurs de la CEPAL sont de la région Auvergne et Limousin. Des achats responsables donc, qui privilégient l’économie locale. En matière d’engagement sociétal, la CEPAL travaille en étroite collaboration avec les plateformes d’Initiative locale en Auvergne, qui promeuvent la création et la reprise d’entreprises au sein du territoire.

La gouvernance, coopérative, est fortement impliquée dans la démarche, par le biais notamment d’un Comité RSE et qualité.

Fort de ces actions concrètes, Maurice Bourrigaud, Président du Directoire de la CEPAL, témoigne : « La norme ISO 26000 ne se base pas sur des discours, mais sur 55 critères objectifs. A mon sens, il n’y a pas d’entreprises éthiques, il n’y a que des hommes ou des femmes éthiques. La norme ISO 26000 s’intéresse à la déontologie, déontologie que nous essayons d’appliquer quotidiennement dans nos décisions et nos actions ».

Avec la reconnaissance AFNOR, l’équipe de la CEPAL compte réaffirmer ses valeurs : « proche, engagée, solidaire » en partant également à l’assaut du label Lucie pour 2016. Ce label, lui aussi aligné sur la norme ISO 26000, identifie les entreprises engagées en faveur du développement durable dans les domaines du social, de l’économie et de l’environnement.

La marguerite RSE de la Caisse d Epargne

La marguerite RSE de la Caisse d’Epargne



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !