webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Clusters, Pôles, SPL, Technopôles

Les clusters Numélink et Clust’r Numérique fusionnent en région Auvergne-Rhône-Alpes

Les clusters Numélink et Clust’r Numérique fusionnent en région Auvergne-Rhône-Alpes

Priorité économique pour Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la filière numérique a franchi ce mercredi un nouveau pas en annonçant la fusion au 1er janvier 2017 des deux clusters existant sur le territoire, Numélink et Clust’r Numérique.


Le numérique, priorité économique de la Région

Le but du président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes est d’imposer Auvergne-Rhône-Alpes comme LA région européenne sur le digital. « Cette fusion est l’illustration que quand on est ensemble, on est plus forts et je suis fier et me réjouis de cette très bonne nouvelle pour l’économie de la Région», s’est félicité Laurent Wauquiez, à l’issue du séminaire préparant la fusion qui s’est réuni pendant deux jours au Puy-en-Velay avec les acteurs de la filière.

Accompagné de Juliette Jarry, Vice-présidente déléguée à l’économie de proximité, au commerce, à l’artisanat, aux professions libérales et au numérique, le Président d’Auvergne- Rhône-Alpes a réaffirmé sa volonté de faire entrer la Région dans le top 5 des régions numériques européennes.
Cette fusion va donner une visibilité nouvelle et une crédibilité à l’international qui permettra de créer dans la Région un grand événement numérique mondial et d’attirer une entreprise de premier plan, c’est le premier objectif de Laurent Wauquiez.
« La Région sera vraiment à vos côtés mais elle a besoin de cet acteur de référence que sera le grand cluster régional qui devra également être un modèle pour le travail des femmes », a déclaré Juliette Jarry. D’ici au mois de janvier, date de la fusion, les deux clusters Numelink et Cluster’R Numérique, présidés par Catherine Boquet et Jean-Michel Berard vont lister les missions du futur cluster fusionné.

Le numérique, vecteur de créations d’emplois

La fusion des deux clusters va ainsi permettre d’organiser le territoire régional. La Région, qui soutient fortement le cluster, apportera son conseil pour permettre le doublement du nombre d’emplois dans la filière et pallier le point faible qui est actuellement la petite taille des entreprises. Auvergne-Rhône-Alpes accompagnera pour 40% du budget du nouveau cluster, a annoncé Laurent WAUQUIEZ.

Représentant 600 adhérents, 2,6 milliards € de chiffre d’affaires et 26 000 emplois, cette fusion va permettre de développer et de booster l’activité de cette filière, encore méconnue du grand public et pourtant créatrice d’emplois pérennes.
Dans sa compétence de formation, la Région va donc s’engager à multiplier par deux le nombre de personnes formées – jeunes ou ceux voulant se reconvertir – grâce à la création d’un grand campus numérique. La tête de pont sera installée sur le site de l’ancien siège de la Région à Charbonnières (69). La Région Auvergne-Rhône-Alpes va accompagner la structuration et le développement de ce pôle économique dont l’objectif est de créer d’ici à 2020 40 000 emplois.



Communiqué de presse du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !