webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Agri, agro, véto, pêche

Les coopératives agricoles démontrent leur capacité à développer des filières bio

Les coopératives agricoles démontrent leur capacité à développer des filières bio

Depuis 20 ans, les coopératives agricoles contribuent à la structuration des filières bio françaises. Deuxième région de France en surfaces agricoles avec 200 000 hectares et 1ère en nombre de transformateurs/distributeurs, la région Auvergne-Rhône-Alpes confirme son dynamisme pour le développement de l’agriculture biologique.


550 coopératives et 7500 agriculteurs à aujourd’hui. Présentes sur la quasi-totalité des productions biologiques françaises, les coopératives sont le lien incontournable entre les agriculteurs et les consommateurs.

Dans le cadre de la semaine de la coopération et du printemps bio, Coop de France lance une déclaration d’engagement des coopératives et de leurs agriculteurs-coopérateurs qui repose sur 5 engagements :

  • 1. Soutenir un cahier des charges exigeant, ambitieux et lisible,
    2. Renforcer le rôle central des agriculteurs-coopérateurs,
    3. Rechercher la performance, la compétitivité et la création de valeur,
    4. Développer des partenariats structurants et durables,
    5. Assurer des passerelles et des échanges avec les autres acteurs.

Pour Gérard Rodange, président de Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes (1) et éleveur bio dans la Loire  « Les coopératives agricoles démontrent leur capacité à développer des filières bio structurées pour répondre à la demande des consommateurs en garantissant un revenu à l’agriculteur »

Ainsi  4 premières coopératives se sont engagées en devenant les premiers signataires de la déclaration d’engagement pour le développement de la bio en Auvergne-Rhône-Alpes. Une signature  qui engage l’ensemble des agriculteurs-coopérateurs adhérents de ces coopératives pour le développement des filières bio.

Cette démarche, d’envergure nationale, dévoilée en primeur à Lyon, a pour objet de mettre en avant les valeurs et les ambitions des coopératives agricoles et de présenter leurs engagements pour relever les défis de l’agriculture biologique et répondre aux attentes des consommateurs.

Face au fort développement des attentes des consommateurs, les coopératives agricoles s’engagent ainsi pour mettre en oeuvre une ambition partagée de développement des filières bio françaises.

 

Auvergne-Rhône-Alpes, 2ème région de France en surfaces agricoles

Deuxième  région de France en surfaces agricoles avec 200 000 hectares et 1ère en nombre de transformateurs/distributeurs (2 100), la région Auvergne-Rhône-Alpes confirme son dynamisme pour le développement de l’agriculture biologique.

La bio en région se caractérise par la prédominance de surfaces fourragères et de grandes cultures à destination de l’élevage, mais aussi par une diversité des filières : viticulture, fruits et légumes, plantes aromatiques et médicinales…
De plus, les bassins de consommation importants autour de Lyon, Saint-Etienne, Valence, Clermont Ferrand et Grenoble, permettent de stimuler le marché des produits biologiques.
Capture d’écran 2017-06-08 à 08.07.24

Les perspectives de conversion à la hausse dans toutes les filières.

L’enquête régionale de Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes estime une augmentation du nombre d’exploitations bio dans les coopératives de 12 % en moyenne.
Dans ce contexte, autour du président de Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes, Gérard Rodange, quatre coopératives se sont engagées le 2 juin à lyon : Christophe Chavot pour Eurea, Sébastien Courtois pour Sodiaal (Candia), Jean-François Julian pour l’Union des Vignerons des Côtes du Rhône (Cellier des Dauphins) et Philippe Dumas pour Sicarev (Tradival)

 

· EUREA puise son expertise dans les racines de son terroir Fort de plus de 750 collaborateurs, EUREA est un groupe coopératif agricole fondé en 1937, par et pour ses agriculteurs, dont le siège est situé à Feurs (42). Principalement implanté dans les départements de la Loire et de la Haute-Loire, le groupe s’attache à développer sur son territoire une agriculture durable et raisonnée.
EUREA est organisé au travers de 6 pôles d’activité, pour un chiffre d’affaires annuel de 190 000 K€ : jardinerie grand public, distribution agricole, collecte de céréales et lentilles, meunerie, agriculture biologique et nutrition animale.
Le modèle du groupe EUREA repose sur l’alliance d’une gouvernance coopérative avec les valeurs qui lui sont attachées et d’une véritable dynamique opérationnelle d’entreprise durable. Au travers de ses différentes activités et sociétés, le groupe EUREA, présidé depuis 2012 par Christophe CHAVOT et dirigé par Bertrand RELAVE, base sa progression sur une logique de filières et de partenariats solides.
Le groupe ligérien structure sa filière bio autour de Bio Agri pour l’approvisionnement et la collecte de céréales, de Cizeron bio pour la nutrition animale et de la Minoterie Dupuy Couturier avec plus de 20 000 tonnes de farine bio produites et plus de 25 000 tonnes d’aliments bio pour le bétail.

 

. SODIAAL, éleveur dans le Sud-Est, est une organisation gouvernée par et pour les 12 541 producteurs sociétaires Sodiaal.
Première coopérative laitière de France, Sodiaal défend depuis ses origines une économie qui rime avec solidarité et partage de valeur.
Son organisation place l’Homme au centre de la gouvernance. Sa mission est de développer la valorisation du lait de tous ses sociétaires pour garantir un prix de marché, accroître et partager la profitabilité de l’entreprise de façon durable. Sodiaal est présente sur tous les territoires et collecte 4,7 milliards de litres de lait dans plus de 70 départements.
Elle compte dans son portefeuille des marques renommées telles que Candia, Entremont, Réglait, Yoplait… commercialisées dans le monde entier.
En région Sud-Est, Sodiaal compte 14 sites de transformation, dont les usines Candia et Yoplait, situées à Vienne (Isère), qui constituent un pôle industriel majeur qui transforme plus de 450 millions de litres de lait par an.
Sodiaal ce sont 300 producteurs engagés ou en conversion bio dans le Sud-Est, 600 en France qui produisent 63 millions de litres de lait principalement destinés au lait de consommation Candia (Grandlait, Croissance, Baby&Silhouette), mais aussi au lait en poudre infantile et adulte (Nactalia et Régilait) et les fromages (Entremont, Monts&Terroirs et les Fromageries Occitanes).

 

.Depuis 1962, le Groupe SICAREV rassemble et organise les filières boeuf, veau, porc et agneau de l’élevage jusqu’au développement et la distribution de produits élaborés.
C’est grâce aux 10 400 éleveurs, engagés dans ce groupe coopératif régional, que les filières proposent des viandes et produits de qualité.
En 1997, Sicarev et ses éleveurs s’engagent dans l’agriculture biologique et aujourd’hui, ce sont plus de 200 éleveurs bio situés dans les régions Rhône-Alpes, Auvergne, Limousin, Centre Val-de-Loire, Bourgogne et Champagne Ardennes approvisionnent les 6 outils agréés bio du Groupe.
A l’automne 2016, une filière Veau de Boucherie bio a été mise en place, permettant de valoriser l’ensemble de la production des adhérents.
Les engagements du Groupe Sicarev : Accompagner les exploitations dans leurs projets Faciliter les reconversions et orienter les éleveurs vers les meilleurs débouchés. Valoriser les productions BIO locales Garantir la fiabilité, la traçabilité et l’information sur les produits BIO de ses producteurs et garantir des prix stables, rémunérateurs et transparents.

 

. Avec 1000 ha de vignes bio, Cellier des Dauphins est la première marque en AOC bio en France. L’Union des Vignerons des Côtes du Rhône est 1er groupement de producteurs de la vallée du Rhône.
Créée il y a plus de 50 ans, l’Union des Vignerons des Côtes du Rhône, est née sous l’impulsion de vignerons intimement liés à leur région du sud de la vallée du Rhône.
L’UVCDR est aujourd’hui composée de 11 caves coopératives adhérentes, de 2500 vignerons et d’un vignoble couvrant près de 14 000 Ha.
Leader incontesté des Côtes du Rhône, l’UVCDR est un acteur incontournable du vignoble rhodanien et plus largement du marché des vins tranquilles, avec, pour porte drapeau, la marque Cellier des Dauphins, 1ère marque d’AOC et 4ème marque de vins en France.
Depuis plusieurs années, l’UVCDR encourage ses vignerons à s’inscrire dans une dynamique de production de vins bio. Les surfaces certifiées en agriculture biologique exploitées par ses vignerons représentent à ce jour plus de 1000 hectares de vignes ce qui en fait le plus grand choix de vins bio de l’appellation Côtes du Rhône. L’UVCDR c’est près de 2500 vignerons coopérateurs et 4 000 hectares de vignes.

 

(1) : Dernière minute : Patrice Dumas devient le nouveau président de Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes.

Le conseil d’administration de Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes, réuni le 2 juin 2017 a élu son nouveau président, Patrice Dumas, 48 ans, viticulteur et éleveur dans le Beaujolais. Membre du bureau de la cave coopérative Agamy, en charge des relations Associés coopérateurs, Patrice Dumas s’est engagé dès l’âge de 18 ans dans la coopération agricole en tant qu’administrateur de la cave des Côteaux du Lyonnais, qui a rejoint Agamy en 2016. Il exerce également des responsabilités professionnelles dans la filière viticole à la FDSEA du Rhône et à l’ODG Beaujolais.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !