webleads-tracker

Actu éco

L’Exquise Trouvaille à Lyon 2 : un salon de thé à l’intérieur d’un magasin de déco

L’Exquise Trouvaille à Lyon 2 : un salon de thé à l’intérieur d’un magasin de déco

Christel Fromentin est une commerçante passionnée. Sa boutique l’Exquise Trouvaille, située à Lyon 2, combine magasin de décoration et salon de thé. Elle nous présente son concept, encore peu exploité en Rhône-Alpes.


Je suis passionnée de décoration depuis l’adolescence

Une véritable volte-face. Après une expérience de 25 ans dans l’industrie chimique, Christel prend une décision radicale. « J’ai laissé un poste avec un bon salaire pour me lancer dans l’entreprenariat, déclare-t-elle. En un mois et demi, j’ai monté mon business plan et je me suis lancée ! » L’Exquise Trouvaille n’est pas le fruit du hasard. La boutique est née de l’engouement de la commerçante pour le monde de la déco. « Je suis passionnée de décoration depuis l’adolescence. Déjà à l’époque j’adorais relooker les meubles, m’occuper de la déco murale, etc. Je me sentais capable de devenir indépendante afin de travailler dans ce qui me plaît, pour la dernière partie de ma carrière. » C’est ainsi que la boutique de l’Exquise Trouvaille ouvre ses portes, en juin 2014.

Un salon de thé dans la boutique. Le concept est assez nouveau dans l’agglomération lyonnaise. « J’ai voulu créer un lieu de vie convivial, annonce Christel. En installant un salon de thé en plein cœur du magasin, je fais partager ma passion dans une ambiance conviviale. Les clients prennent du temps pour eux et profitent d’un moment de partage. Ils se régalent les papilles en même temps que les yeux ! » La clientèle évolue dans cette boutique à l’univers chic et raffiné, principalement féminin. La porcelaine de Limoges se mêle aux marques scandinaves, françaises et à la vaisselle de Gien. Christel qualifie son magasin ainsi : « C’est un style brocante-chic ! J’adore chiner. Je teinte du linge ancien, je fais de la patine de meuble etc. »

Des ateliers créatifs

La commerçante organise également des ateliers créatifs au sein de la boutique. « Une fois par semaine, je combine créativité et instant convivial avec ces ateliers aux thèmes variés. Les clients bénéficient d’une pause thé et pâtisserie. Cela peut être de la teinture de linge, du relooking de meubles… » Plus récemment, les fêtes de fin d’année furent mises à l’honneur, avec la réalisation de boules et couronnes de Noël.

J’essaie d’être la plus chaleureuse possible avec mes clients

Les petits commerces ferment leurs portes peu à peu. Ce constat inquiète Christel, qui reste toutefois optimiste : « Malgré Internet, les gens sont toujours à la recherche de proximité. J’essaie d’être la plus chaleureuse possible avec mes clients. » Créer du lien entre commerçants et clients reste donc la meilleure solution. Les confrères de Christel se sont confiés à elle : « Les commerçants autour de moi m’ont avoué qu’ils n’avaient jamais vu une baisse de fréquentation aussi forte, dans les petits commerces. Les récents attentats n’aident pas non plus… » Mais Christel, poussée par sa passion et son optimisme, ne compte pas abandonner la partie. « Les ventes ont déjà augmentées entre 30 et 40 %. J’espère faire encore mieux pour l’année prochaine. Dans tous les cas, je n’aurai aucun regret. Je suis ravie de faire ce que j’aime, et d’en faire profiter ma clientèle. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !