webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Institutions, Admnistrations et Collectivités, Territoires

Made in 92 : les jeunes pousses des Hauts-de-Seine à l’honneur le 7 décembre 2016 !

Made in 92 : les jeunes pousses des Hauts-de-Seine à l’honneur le 7 décembre 2016 !

Pour la deuxième fois consécutive, le concours « Made in 92 » est organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Hauts-de-Seine, endroit où il aura lieu. Il met à l’honneur des jeunes pousses implantées dans les Hauts-de-Seine. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 4 novembre 2016.ct


Déroulement de la cérémonie

La cérémonie de remise des prix aura lieu le 7 décembre 2016 dans les locaux de la CCI Hauts-de-Seine à Nanterre, au cours d’une soirée qui accueillera les jeunes entreprises du département et les entreprises récemment installées.
Elle vous permettra de rencontrer les start-up et jeunes entreprises du département, et de nombreux acteurs au service du développement des entreprises : organismes de financements alternatifs, financeurs, experts… Les 10 entreprises pré-selectionnées pitcheront pendant la soirée devant les participants : partenaires, entreprises des Hauts-de-Seine…

Participation au concours

Trois critères sont nécessaires pour être candidat. Premièrement, il faut que le siège social se situe dans le 92. L’activité de l’entreprise doit avoir débuté à compter du 01/06/2011, et pour finir, elles ne doivent pas être retenues majoritairement par une autre société.
Selon Soumia Malinbaum, un élu de la CCI Hauts-de-Seine, l’objectif de cet événement est de permettre aux jeunes entreprises du département de s’intégrer dans l’écosystème, de nouer des partenariats et de se créer un réseau. C’est pourquoi lors de cette soirée, quatre prix seront décernés aux jeunes pousses, pour une valeur totale de 17 000 euros.

Les catégories et leurs récompenses sont les suivantes :

• Catégories Excellence : 8 000€

• Meilleure équipe dirigeante : 3 000€

• Meilleure levée de fonds : 3 000€

• Coup de cœur : 3 000€



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !