webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Services aux Particuliers

Microstop, le nouveau mode collaboratif de transport en commun

Microstop, le nouveau mode collaboratif de transport en commun

Depuis sa création en 2015, Microstop a eu l’idée de valoriser les sièges vides des voitures en circulation pour créer un nouveau mode collaboratif de transport en commun. En partageant les petits trajets, il est possible de faire des économies en se rendant service les uns les autres, tout en réduisant considérablement les embouteillages et la pollution.


Cette petite révolution est aujourd’hui possible grâce à l’application mobile Microstop, dont la version test est disponible dès maintenant sur www.microstop.org. En un coup d’œil, on peut voir s’il y a une voiture qui convient, en un clic on l’invite à nous prendre prendre au point stop de rendez-vous sur le trajet du conducteur.

Le plus dense réseau de transport en commun collaboratif

La voiture individuelle reste dans nos mentalités et infrastructures le moyen principal de mobilité: elle représente plus de 80% des 980 milliards de voyageurs-kilomètres parcourus en France en 2011. Les coûts collectifs et externes de la voiture sont très lourds. Par an : coût de l’inaction climatique de 6 à 20 mds € ; coût des accidents routiers 17 mds €; coût de santé 6 mds € ; coût des embouteillages 17 mds €. Les coûts pour les ménages sont conséquents : une voiture coûte de l’ordre de 4000€/an pour une moyenne 13 000 km annuels. Malgré des investissements publics importants, certains quartiers restent mal desservis par les transports en commun, notamment pour les trajets inter-banlieues et les zones en grande couronne. L’autosolisme domine, par exemple en Ile de France une voiture compte en moyenne 1,28 occupant à bord et ce taux tombe à 1,1 pour les déplacements « domicile-travail ».

Dans ce contexte,  la réduction de l’autosolisme par une optimisation du taux de remplissage des voitures en circulation permet de répondre à des enjeux environnementaux et économiques. On observe une certaine diffusion de l’économie collaborative et de la fonctionnalité.  Dans le domaine de l’automobile notamment, des systèmes de voiture partagée et de covoiturage rencontrent un franc succès (autolib, blablacar…). Cependant, il n’existe pas actuellement de système opérationnel pour les trajets de proximité (de l’ordre de 80% de l’ensemble des voy.km) quel que soit le motif de déplacement. Une  personne de plus dans chaque voiture, c’est 40 milliards d’économie par an pour les ménages! Imaginez seulement que l’on ajoute une personne en moyenne par voiture. On diviserait par deux le nombre de voitures avec une amélioration de la mobilité de chacun. Demain, avec votre aide, le covoiturage de proximité sera la norme et on pourra vivre autrement nos routes. Y faire cohabiter la voiture partagée avec le vélo ou  la marche à pieds. Vivre autrement nos villes et campagnes.

Le microstop comment ça marche ?

En tant que passager, en un coup d’œil, je visualise les trajets disponibles sur une carte et choisi en un clic celui qui me correspond je regarde la fiche et la notation du conducteur, ainsi que le temps de trajet estimé, j’envoie une invitation au conducteur, il l’accepte et microstop calcule le point de RDV optimum, on fait le trajet ensemble, chacun note l’autre covoitureur et le compte de chacun est crédité en points.

En tant que conducteur je renseigne mon trajet ou choisi parmi mes trajets favoris, je reçois les invitations avec le profil du passager et peux les accepter (ou pas), je prends en charge le passager au point stop et l’évalue une fois le trajet effectué.



Communiqué de presse du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !