webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Tourisme, Hôtellerie, Restauration, Voyage

(NEWS) Auvergne : Le Régiolis, nouveau train sur les rails de la région

(NEWS) Auvergne : Le Régiolis, nouveau train sur les rails de la région

Les voyageurs vont être ravis : la région Auvergne est désormais équipée d’un train nouvelle génération, le Régiolis ! Il est entré en piste mi-décembre 2016 et a été inauguré par le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, en gare de Clermont-Ferrand. Plus de 29 trains identiques devraient voir le jour dans la région.


Ces nouveaux trains vont peu à peu remplacer les anciens TER aux rames vieillissantes. Certaines locomotives dataient d’un demi-siècle. « Notre objectif est de défendre le service public ferroviaire, j’y suis très attaché », a affirmé Laurent Wauquiez lors de l’inauguration.

Des rames plus silencieuses et plus écologiques

Ces trains sont fabriqués par Alstom. Les premiers utilisateurs sont ravis des nouveaux services proposés et du confort offert par ce nouveau train. Ils sont plus spacieux, avantage non négligeable surtout pour un long trajet. De nombreuses prises USB ont également été installées. En ce qui concerne la sécurité, les Régiolis sont équipés d’un dispositif complet de surveillance : caméras à l’intérieur des voitures, logiciels d’aide à la décision pour les conducteurs et les centres de contrôle, interphones reliant les passagers et le conducteur en cas d’urgence.

Ces rames nouvelles générations sont plus silencieuses, plus écologiques, et sont équipées à la fois de moteurs électriques et de moteurs thermiques.

Accessible à tous !

« Nous avons veillé à l’accessibilité y compris pour les personnes en situation de handicap. D’autre part, ces rames sont conçues pour pouvoir emmener son vélo. Elles sont intégralement construites en France et sont totalement équipées en caméras de vidéo-protection. », poursuit le président de la Région.

En plus des 12 rames Régiolis prévues pour l’Auvergne, 17 rames supplémentaires seront achetées par la Région pour Léman Express, un projet transfrontalier unique en Europe qui reliera 45 gares. La fin des travaux est annoncée pour 2019.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !