webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Etudes-conseil-expertise

7 étapes clés pour créer son entreprise

7 étapes clés pour créer son entreprise



Ces dernières années, les start-ups ont le vent en poupe dans tous les domaines d’activités. Avec la French Tech qui a labellisé le territoire français en 2015, les start-ups font rayonner l’entrepreneuriat de la France à une échelle internationale, notamment au CES de Las Vegas cette année. Le nombre de jeunes entreprises n’a cessé de croître et beaucoup de français se sont alors lancés dans l’aventure de la start-up.

Tout le monde en rêve, n’est-ce pas ?

Vous lancez un concept unique, qui se développe rapidement, vous avez de grandes opportunités à la hauteur de vos ambitions qui font prendre de l’ampleur à votre aventure entrepreneuriale … Dans les faits, ce n’est pas si simple. Quand on sait que la moitié des entreprises créées il y a un an ont déjà mis la clef sous la porte, il faut se préparer à une démarche entrepreneuriale jonchée d’obstacles pour arriver au succès.

C’est pourquoi, nous vous avons rassemblé des conseils qui ont fait leurs preuves dans une démarche entrepreneuriale.

Définir votre business model

Vous avez un produit, une idée, un service à commercialiser ? Il faut maintenant déterminer comment vous allez l’adresser à vos futurs clients. En cela, le business model vient organiser vos idées en mettant à plat une représentation synthétique de votre activité.

Quels vont être vos partenaires, quels sont vos forces, votre coeur de cible, … autant de questions qui vont vous permettre d’élaborer votre business model et ainsi proposer un modèle rentable. Oui, mais tout cela n’est pour le moment que fictif. Il faut désormais vous assurer que vos produits ou vos services vont plaire, et pour cela, rien de mieux qu’un test.

Tester son projet

Cette étape est cruciale – et pourtant souvent oubliée – dans la création d’entreprise car elle consiste en une phase d’expérimentation avec vos prospects / clients. En effet, le test du projet est un bon moyen d’obtenir des premiers retours d’expérience sur votre concept. Une sorte de version Bêta assumée qui peut donc être lancée rapidement et permettre de prendre en compte les premiers avis des clients sur votre offre.

Dans le domaine du web, des multitudes d’outils créent pour vous un véritable “laboratoire” pour tester différentes version de design, wording ou autres et ainsi voir directement l’influence sur le taux de conversion.

Maintenant que vous avez des retours concrets pour corriger votre offre et affiner les besoins de vos clients, vous allez pouvoir concrétiser votre projet avec un business plan.

Rédiger son business plan

Le business plan à ne pas confondre avec le business model est un document qui contient votre stratégie à long terme pour assurer la pérennité de votre entreprise. Le business plan est décliné depuis votre business model avec des objectifs opérationnels et chiffrés afin de suivre votre évolution dans le temps.

Ce document stratégique contient également des précisions sur votre offre, un benchmarking complet, un plan d’action et des informations sur votre future gestion financière.

D’une importance capitale, la rédaction du business plan ne doit pas être négligée et permettre d’avoir une vision de votre activité à moyen et long terme. Le conseil suivant va d’ailleurs vous lister des aides financières pour assurer un lancement optimal de votre activité.

Se renseigner sur les aides financières

En tant qu’entrepreneur, sachez que la France soutient les auto-entrepreneurs avec des aides financières pour faciliter le lancement de l’entreprise. Ces aides de l’Etat vous font bénéficier d’allègements fiscaux, d’exonérations de charges sociales ou encore de conseils pour la création de votre entreprise.

Enfin, dans certains cas, vous pouvez commencer votre activité dans des pépinières d’entreprises si vous n’avez pas encore investi dans des locaux. Cela vous offre la possibilité de créer votre société aux côtés d’entrepreneurs dans la même situation que vous.

Vous avez terminé les 4 premières étapes ? Félicitations !

Il est maintenant temps de rendre tout cela officiel.

Officialiser votre activité

C’est à ce moment que vous allez passer à la partie administrative en choisissant un statut pour votre entreprise afin d’obtenir votre immatriculation (SIRET). Selon votre situation et vos objectifs, vous pourrez vous tourner vers les 3 solutions suivantes :

  • Entreprise individuelle : vous fondez votre activité seule, sans salarié ou associé

  • Création de société : votre entreprise devient une personne morale, distinctement de vous en tant que créateur, qui êtes une personne physique

  • Intrapreneur : c’est une situation particulière car vous êtes entrepreneur dans une entreprise chez qui vous êtes salarié

Ces formalités réglées, vous allez disposer de plusieurs leviers pour le lancement de votre entreprise.

Financer son projet

De plus en plus courante, la levée de fonds est, plus que jamais, un moyen de propulser son entreprise tant en niveau de popularité qu’au niveau financier. C’est là qu’intervient votre business plan, pour démontrer aux investisseurs que votre projet vaut réellement le coup, est viable et innovant. Vos prestations oratoires seront de mises pour convaincre un maximum de personnes à investir dans votre start-up.

Egalement appelée, crowdfunding, la levée de fonds constitue un vrai tremplin pour les start-ups qui ont des manques financiers pour améliorer la qualité de leur concept.

En allant au bout de cet exercice, votre entreprise sera bel et bien lancée, mais vous n’auriez pas oublié quelque chose ?

L’assurance RC PRO

Pour protéger votre société efficacement, il est indispensable de souscrire à une assurance Responsabilité civile professionnelle qui viendra couvrir vos futurs salariés, vos biens et votre business.

Vous pensez que cela n’est pas indispensable ?

Imaginez.

Votre entreprise vient de bénéficier d’une levée de fonds, vous emménagez dans de nouveaux locaux à Paris avec votre équipe.

L’un de vos salariés cause un préjudice à vos clients, et ceux -ci demandent réparations. L’indemnité pouvant se révéler élevée, votre rêve entrepreneurial pourrait alors s’écrouler comme un château de cartes.

En cela, une assurance Responsabilité Civile Professionnelle garantit l’indemnisation des dommages causés par les salariés, votre activité, ou encore les ressources matérielles présentes dans vos locaux.

Cette étape importante vous permettra d’appréhender les premiers obstacles de votre vie entrepreneuriale en sécurisant les risques.

Vous l’aurez compris, se lancer dans l’aventure entrepreneuriale est le rêve de beaucoup de français, mais il faut cependant suivre une certaine “trame” pour réaliser votre souhait.

Avoir une offre attractive ne suffit pas, il faut réellement adopter une démarche entrepreneuriale adaptée qui vous conduira sur le chemin du succès des start-ups de demain.



Une news de Chauvin Fred
publiée par Chauvin Fred
Contact : fredchauvin1@gmail.com


En savoir plus

Partager

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !