webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Emploi

Start-up : l’enjeu RH et son financement

Start-up : l’enjeu RH et son financement



 

Lors de la création d’une entreprise, les entrepreneurs se doivent de prendre bien en compte le fait qu’il ne s’agit pas seulement d’avoir une bonne idée et de trouver les moyens de réaliser cette dernière. En effet, l’entrepreneuriat, le vrai c’est aussi accorder une importance capitale à la constitution d’une structure efficace, mais par-dessus tout solide pour la start-up en devenir.

 

Le département des ressources humaines est compté parmi les éléments les plus indispensables dans l’organigramme d’une société. Il contribue notamment à constitution du personnel de l’entreprise, mais surtout à son entretien. Mais quel est effectivement l’enjeu RH dans une start-up ? Par ailleurs, que peut-on dire de son financement ? 

 

Comment s’y prendre pour une start-up ?

 

En tant que jeune entreprise, une start-up ne peut pas forcément avoir les moyens techniques, humains, mais aussi financiers pour assurer la mise en place d’un département RH correcte dans sa structure. Il est effectivement à noter que cela ne se fait pas sur un simple coup de tête et nécessite la mobilisation de plusieurs ressources.

 

Le recrutement fait partie des tâches récurrentes au département des ressources humaines. Elle est en général celle qui est la plus effectuée pour une entreprise qui vient de se créer. La meilleure méthode et qui plus est l’une des plus rassurantes reste l’externalisation recrutement, comme présenté sur ce site. La procédure en devient plus simple et les résultats sont atteints grâce au concours de l’expertise du prestataire. La start-up peut notamment lui confier cette mission et se concentrer sur son cœur d’activité sans problème.

 

Un souci de constituer une fine équipe

 

On a souvent tort de penser que dans une start-up, il n’y a de la place que pour des jeunes qui n’ont pas d’expérience dans le domaine professionnel et qui sont là pour tenter de faire leurs premiers pas. Il faut remarquer que pour qu’une jeune entreprise ait la chance de survivre aux exigences du marché, la constitution d’une équipe compétente et qualifiée est essentielle. C’est là qu’entre en jeu le service RH. Il lui sera demandé d’atteindre l’objectif de trouver les candidats prometteurs. C’est là l’un des plus grands enjeux de ce département. Ainsi, on peut dire que l’avenir de la start-up dépend pratiquement de son secteur RH.

 

Établir un budget précis quant au fonctionnement du service RH

 

Pour finir, le financement du volet RH de la jeune société est une chose qui mérite une attention accrue de la part du ou des créateurs de ladite société. Dans un premier temps, il est indispensable de ne pas oublier que la trésorerie d’une start-up n’est pas ce que l’on pourrait qualifier de très important. De plus, il existe d’autres tâches pas moins stratégiques que le bon fonctionnement du service RH qui accaparent également le budget de l’entreprise.

D’une manière générale, le premier élément à considérer dans le financement RH est l’externalisation ou non de ce service. Cela implique la détermination des coûts réels à observer pour la bonne santé du département. Enfin, le reste dépend des objectifs à atteindre. Si par exemple, le poste à pourvoir est d’ordre technique, il faudra expressément prévoir des tests pratiques et par conséquent la mise en place d’infrastructures précises.



Une news de Chauvin Fred
publiée par Chauvin Fred
Contact : fredchauvin1@gmail.com


En savoir plus

Partager

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !