webleads-tracker

Commerce et Distribution

Olly : les petites culottes jolies, saines et écologiques

Olly : les petites culottes jolies, saines et écologiques

Créée en juin 2015, Olly est une société basée à Clamart qui propose de la lingerie féminine éco-responsable. Clémentine Vanpoulle, Mathilde Silvestre de Sacy et Clémentine Girard, trois étudiantes de ESCP Europe, ont mené ce projet depuis janvier 2015 afin de proposer des produits à la fois éthiques et esthétiques.


Un produit développé pour pallier à une offre trop faible

Face à une offre très faible de lingerie éco-responsable, les trois créatrices ont décidé de se lancer dans la production de dessous féminins qui leur plaisaient, autant sur le plan de l’éthique que sur l’esthétique. Elles ont donc mené une campagne sur le site participatif Ulule, qui leur a rapporté plus de 10 000 euros jusqu’à présent, avec environ 360 préventes écoulées. « Ce qui nous a pris beaucoup de temps, c’est de réussir à trouver les partenaires avec qui nous allions travailler pour la conception des culottes  » explique Clémentine Vanpoulle, co-fondatrice d’Olly.

Aujourd’hui, les petites culottes Olly sont fabriquées en Europe, en Hongrie plus exactement. « Dans notre démarche écologique, cela n’avait pas de sens de produire à l’autre bout du monde et d’avoir une empreinte carbone très élevée. » Une autre contrainte : réussir à concevoir des produits en textiles écologiques.  » Toutes nos culottes sont fabriquées en petite quantité, à partir de coton biologique. »

Les produits bientôt disponibles

Les jeunes femmes ont été sélectionnées pour la finale d’un concours organisé par la marque de cosmétique Clinique, afin de présenter leur projet. Elles ont ainsi pu communiquer très tôt, notamment sur les réseaux sociaux. « Nous avons pu fédérer une communauté, en étant très actives sur Facebook, Twitter et, plus récemment, Instagram. L’important est de générer de la visibilité pour faire connaître notre marque.»

La fin de la campagne Ulule arrivant bientôt à son terme, les trois jeunes fondatrices sont prêtes à lancer la production de leurs culottes durant les mois à venir et travailler sur la prochaine collection. « Nous recherchons également des distributeurs car, même si idéalement nous aimerions concentrer notre activité via notre e-shop, nous souhaitons également proposer nos produits dans des boutiques physiques. » Dans un avenir un peu plus lointain, les jeunes femmes souhaiteraient lancer d’autres collections, avec par exemple des produits masculins ou encore des ensembles de lingerie.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !