webleads-tracker

BTP, Construction, Immobilier

Ophis Puy-de-Dôme : des maisons clé en main innovantes via la filiale Clerdôme

Ophis Puy-de-Dôme : des maisons clé en main innovantes via la filiale Clerdôme

Ophis est un bailleur social, mais pas seulement. Pour Fabrice Hainaut, directeur général, il est aussi un aménageur pour le territoire. Via des actions de recherche et développement, Ophis commercialise des maisons clé en main, adaptables à toutes situations, dans une optique de développement durable à des prix compétitifs.


Des maisons clé en main

Via sa filiale Clerdôme, Ophis mise sur la recherche et le développement pour la construction de maisons clé en main, sur le département du Puy-de-Dôme. Une cinquantaine d’habitations individuelles ont ainsi été commercialisées, à Clermont-Ferrand et alentours. « Ces produits apportent de nombreux avantages, déclare Fabrice Hainaut, directeur général Ophis. Nous pouvons ainsi maîtriser les coûts et les délais de construction, grâce à notre collaboration avec des entreprises et architectes travaillant sur ces projets. »

Les différents modules de ces maisons clés en main peuvent s’imbriquer de différentes façons, afin de s’adapter à tous types de terrains. « En tant que bailleur social, nous proposons également des avantages économiques non négligeables pour les acquéreurs, notamment une TVA réduite et une garantie de rachat ou de reprise pendant 10 ans après l’acquisition. » Ces produits ont déjà investi Issoire, Cébazat ou encore le quartier Saint-Jean à Clermont-Ferrand et seront encore améliorés, pour un « fort impact environnemental, une meilleure performance thermique et une réduction des coûts. »

Des innovations en faveur de la sécurité

Ophis affirme encore son rôle de bailleur social, en s’adressant aux populations qui n’ont pas accès au marché libre. « Depuis le 1er janvier 2017, nous avons amorcé une forte réorganisation et avons mis en place une direction des politiques sociales. » Cette nouvelle direction vient appuyer les actions menées avec les associations partenaires, comme Avec 63, APART ou Ce-Cler. « Nous souhaitons encore renforcer l’écoute et la prévention des locataires grâce aux différents intervenants, qui travaillent en toute discrétion. Cette solidarité sociale nous tient à cœur. »

Mais les projets de l’Ophis ne s’arrêtent pas là. « Nous allons intervenir sur le boulevard Lafayette à Clermont-Ferrand, pour une opération architecturale et sociale. L’objectif est d’amener de la nature, des espaces verts dans cet îlot clermontois. » Pour Fabrice Hainaut, l’objectif est de créer une diversité d’usages, en faisant construire un foyer, des logements mais également des espaces pour les professions médicales, les activités sportives et culturelles. « Nous menons un travail de concertation et de réflexion auprès des habitants et des institutions. »

En parallèle, l’Ophis poursuit son travail de R&D dans la domotique pour les nouveaux logements, notamment pour les personnes âgées indépendantes. « Pour renforcer leur sécurité et leur confort de vie, il faut intégrer les nouvelles technologies comme les détecteurs de présence, donner accès aux informations dématérialisées… C’est une bonne piste d’évolution pour ces logements, qui seront construits dans l’agglomération clermontoise. »

Crédit photo : Natacha Sibellas



Un publi-rédactionnel du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !