webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Art, Culture, Divertissements & Loisirs

Page Centrale s’installe à Thiers

Page Centrale s’installe à Thiers

La maison d’édition coopérative créée par Benoît Barrès et Sylvie Delolme, a pris ses quartiers à Thiers avec un ouvrage sur les plus belles forêts d’Auvergne et du Limousin, qui vient tout juste de paraître. Deux autres sortiront avant l’été. La maison d’édition entend bien continuer à se faire un nom parmi les éditeurs auvergnats.


Une maison d’édition qui raconte le monde d’aujourd’hui sans être passéiste ou régionaliste. Être témoin des dynamiques en cours pour mieux comprendre le monde. Tel est le défi que s’est lancé Page Centrale, une maison d’édition spécialisée sur le Massif Central, créée en 2011 par Benoît Barrès et son épouse Sylvie Delolme.

Une entrée littéraire avec des écrivains reconnus

Pour mener à bien cet objectif, la maison d’édition ouvre ses portes aux artistes et écrivains. Elle compte parmi ses auteurs quelques unes des plus belles plumes de la région à l’instar de Pierre Jourde, publié dans la collection Blanche chez Gallimard et cité dans la liste des prix Goncourt 2013, François Taillandier, Prix Goncourt des Lycéens, ou encore Marie-Hélène Lafon. « Les auteurs viennent publier des textes en lien avec le Massif Central. On leur propose aussi des collaborations avec des artistes », présente Benoît Barrès. Parmi les productions de Page Centrale, on retrouve des ouvrages mêlant textes et photographies, tel Clermont-Ferrand, Patrimoine et Architecture ou Faune Sauvage d’Auvergne et du Limousin, des œuvres plus originales comme un recueil des réalisations de Nils-Udo – l’une des grandes figues du Land-Art -, modernes avec la jeune photographe Marielsa Niels, ou encore des textes de grands écrivains, rassemblés d’ailleurs dans L’Auvergne des écrivains par François Graveline.

 Deux ouvrages en librairie courant juin

Page Centrale édite environ 5 livres par an, distribuées dans la plupart des librairies d’Auvergne et du Limousin ainsi que sur Internet. Une cadence que Benoît Barrès souhaiterait voir augmenter à 10 par an, afin de passer un palier et gagner en notoriété. La société compte actuellement trois associés dont une Cigales(*) de 17 particuliers qui ont choisi de mettre une partie de leur épargne en commun au service de cette entreprise locale, pour une durée de 5 ans.

 Deux panoramiques en ventes fin juin

Deux nouvelles parutions seront prochainement disponibles au format panoramique. L’un sur l’Auvergne et le Limousin sauvage avec des photos d’animaux et des textes. Le second sera consacré à la ville de Clermont-Ferrand, son art et son patrimoine. D’autres projets devraient par ailleurs voir le jour à l’automne : un abécédaire passionné de l’Auvergne autour d’une quarantaine de thèmes déclinés en textes courts et illustrés de photos, ainsi qu’un ouvrage sur l’Auvergne des vieilles affiches. Des ouvrages passionnants qui demandent d’importantes recherches photographiques. Une patience toutefois nécessaire pour ce cap artistique et tourné vers l’avenir, que s’est fixé Page Centrale.

(*) : Cigales : Clubs d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne Solidaire



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !