webleads-tracker

Le journal de l'éco -

etudes-conseil-expertise

2e Forum des Consultants d’Auvergne 2016

2e Forum des Consultants d’Auvergne 2016

Et de toutes les professions intellectuelles d’ailleurs. Le 11 mars 2016 à l’Hôtel de Région 41 personnes ont participé à…


Et de toutes les professions intellectuelles d’ailleurs. Le 11 mars 2016 à l’Hôtel de Région 41 personnes ont participé à cet événement, dont 12 membres de la CPC Auvergne, 4 de nos amis de la CPC Rhône Alpes et notre Vice-Présidente de la Fédération Nationale. L’ambition de ce forum était de permettre à chacun et chacune de: Élargir son réseau, Réfléchir sur l’évolution stratégique du métier de Conseil Découvrir des conférences Flash animées par nos experts La première séquence de ce forum a consisté en une présentation de 2 min de chaque consultant présent : champ de compétences, activité marquante récente et attentes vis-à-vis de la CPC. La 2e séquenc e du forum consistait en un débat/atelier autour de l’ubérisation du conseil. A. Pollard a présenté aux participants quelques éléments de définitions et d’état des lieux de ce phénomène qui consiste à mettre en relation des consultants et des clients via des plates-formes internet. Nous avons visionné ensemble la vidéo de P. Gattet qui aborde les points suivants : Définition de cet ubérisation du conseil : utilisation de nouvelles technologies qui fédèrent sur une plate-forme des indépendants qui ont leur outil de travail, et sont mis en relation avec des clients. Les clients évaluent la prestation. C’est un mix entre mise en concurrence et dématérialisation. Il est fait une comparaison entre l’intervention classique d’un consultant et ces services par plate-forme interposée : les plate-formes permettent de mettre en relation à grande échelle, elles décuplent l’effort de prospection commerciale (audience et visibilité), les prix sont moins élevés sur les plate-formes et la transparence est incontournable (évaluation immédiate des prestations par les clients). Beaucoup de ces



Partagé par Alain Pollard

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !