webleads-tracker

Le journal de l'éco -

btp-construction-immobilier

Crédit d’impôt + Eco prêt à taux zéro : c’est possible !

Crédit d’impôt + Eco prêt à taux zéro : c’est possible !

La ministre du Développement durable et de l’Énergie a annoncé que d’ici cet été, les particuliers commençant des travaux d’économie…


La ministre du Développement durable et de l’Énergie a annoncé que d’ici cet été, les particuliers commençant des travaux d’économie d’énergie pourront cumuler l’Eco prêt à taux zéro avec le crédit d’impôt applicable sur les rénovations énergétiques. Cette nouvelle mesure sera intégrée dans le projet de loi de finances rectificative du printemps. Aujourd’hui, le cumul est déjà possible mais sous conditions de ressources. En permettant aux ménages de ne plus avoir à choisir entre les deux dispositifs, le gouvernement espère accélérer le chantier de la rénovation énergétique. Le seul impératif pour bénéficier de ce duo de choc est de faire faire les travaux par un artisan certifié RGE (responsable garant de l’environnement). Pour rappel : L’Eco prêt à taux zéro permet de financer jusqu’à 30 000€ sans intérêt des travaux destinés à réduire la consommation énergétique du logement. Pour pouvoir en profiter, il faut au moins effectuer deux travaux dans la liste suivante : – isolation de la toiture ; – isolation des murs extérieurs ; – remplacement des portes, fenêtres extérieures ; – installation ou remplacement de systèmes de chauffage (associés le cas échéant à des systèmes de ventilation performants) ou de production d’eau chaude sanitaire performants ; – installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ; – installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable. Le crédit d’impôt lui, est une mesure fiscale permettant à tous, y compris les ménages non imposables, d’être remboursés à hauteur de 30% des sommes engagées pour certains travaux (sur les dépenses en matériel) de rénovation énergétique de leur résidence principale. Le montant global des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt reste plafonné à 8.000 euros pour une personne seule et à 16.000 euros pour un couple soumis à une imposition commune (majoré de 400 euros par enfant à charge).



Partagé par Immobilier Hybord

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !