webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

PME : « Osez l’Export ! »

PME : « Osez l’Export ! »

« Oser l’export » a été le thème du dernier Petit-Déjeuner de la Création, animé par Gilles Flichy, Directeur Régional des Relations Institutionnelles à l’AG2R La Mondiale dans les locaux de fBS Campus Clermont. Le Journal de l’éco est un partenaire fidèle des Petits déjeuners de la création.


Le jeudi 6 novembre 2014, plusieurs experts et témoins s’étaient donné rendez-vous pour partager leurs expériences de l’aventure de l’Export dans le cadre du « Petit Déjeuner de la Création : Osez l’Export ! » devant 40 créateurs d’entreprise ou porteurs de projets. Participaient à cette table ronde Andreea Coman, Conseil en accompagnement de PME à l’International de la CCIR, Yamina Hakem dirigeante du cabinet Global Search mais aussi Yves Charles dirigeant de PERCEVAL, Roland Gibert dirigeant de Cruzilles et Arnaud Dufournier dirigeant de DrivTech/E2TC. Ils ont ensuite pu échanger avec l’ensemble des participants autour d’un petit déjeuner convivial.

La table ronde, animée par Gilles Flichy, Directeur Régional des Relations Institutionnelles AG2R La Mondiale et président co-fondateur des Petits Déjeuners de la Création a permis aux créateurs d’entreprise et aux porteurs de projet présents dans l’assemblée de mieux comprendre les enjeux et les opportunités que représente de l’Export. Andreea Coman d’origine Roumaine et spécialisée sur les pays d’Europe centrale et de l’Est dont l’ancienne URSS a insisté sur l’importance de de faire accompagner a trois niveaux : méthodologique, technique et géographique quand on décide de se lancer à l’Export. Yamina Hakem spécialisée dans le développement à l’international basé sur l’information scientifique précise que son cabinet propose d’accompagner les entreprises à l’export à partir d’une approche globale couvrant la stratégie et l’opérationnel contrairement aux autres acteurs dont l’offre est fragmentée.

Yves Charles ancien chef étoilé Michelin, qui se consacre aujourd’hui exclusivement au développement de la coutellerie haut de gamme Perceval, affirme que les entreprises Françaises ont une place à l’Export si elles prennent le temps de comprendre les us et coutumes locales et si elles se concentrent exclusivement sur des produits et des services d’excellence. Roland Gibert qui après 22 d’expérience très diversifiée au sein de l’industrie chimique a repris un des fleurons de la confiserie Auvergnate l’entreprise Cruzilles est persuadé que l’export est une véritable opportunité pour les PME. Il invite les dirigeants a s’y préparer en élaborant une stratégie, en se donnant le temps, les moyens et les ressources adaptés aux priorités qu’ils se sont fixées et en s’appuyant sur un réseau de partenaires. Quant à Arnaud Dufournier, qui a quitté Michelin pour être plus libre et prendre plus d’initiative, il a créé et développe fortement à l’export le groupe Dufournier Technologies dont le métier est de travailler sur tout ce qui permet d’optimiser la liaison sol au niveau de l’automobile. Il a compris très rapidement que pour coller à la mondialisation et à l’émergence des pays émergents, ses nouveaux clients, il fallait être conscient de ses forces et être constamment vigilant et à l’affut dans une posture à la fois créative, agile et réactive. Il invite les chefs d’entreprises à être bienveillant et attentif face au stress et aux peurs de leur collaborateurs quand ils se déplacent au loin, en « terre incognita ».

L’ensemble des participants se rejoignent à l’unisson pour exhorter les participant à en finir avec le défaitisme ambiant et au « bashing France » et a oser se faire confiance, faire confiance à leurs envies, à leurs désirs et leurs rêves et à foncer à l’export. Ils invitent les entrepreneurs à dépasser leur peurs, leur préjugés et leur à priori face à l’étranger et à se préparer à l’imprévisible en se faisant accompagner au plan stratégique et opérationnel. C’est à ce prix qu’ils retrouveront le plaisir d’entreprendre et qu’ils connaitront une réussite et un développement au-delà de leurs attentes.

Depuis plus de dix ans, les petits déjeuners de la création…

Depuis plus de dix ans, les petits déjeuners de la création accompagnent porteurs de projet et entrepreneurs dans leurs démarches de création, développement et management de leur entreprise en leur offrant un espace de rencontres informelles où jeunes créateurs, experts et créateurs plus expérimentés échangent en toute liberté autour d’un thème central au cœur de leurs préoccupations.

Les Petit-Déjeuner de la Création sont devenus les rendez-vous incontournables des créateurs d’entreprises et des jeunes entrepreneurs. Pendant 1h30 et dans une atmosphère de convivialité et d’échanges, des experts et des témoins délivrent leurs meilleurs conseils lors d’une table ronde, largement ouverte aux questions-réponses de la salle.

Un temps convivial de rencontre autour d’un café permet ensuite d’élargir son réseau et de rencontrer des entrepreneurs régionaux.

Portrait des experts et témoins présents  le 6 novembre :

DES EXPERTS :

Andreea COMAN – CCI International Auvergne

Titulaire d’un DESS en Affaires International à l’Université Paris Dauphine, elle a commencé sa carrière professionnelle en 2006 au sein d’un cabinet d’avocats franco-roumain spécialisé dans l’accueil des investisseurs français en Roumanie. Après l’obtention de son diplôme, elle travaille pour Renault dans la gestion de projet de communication internationale. Elle fait un bref passage à la CCI de Paris puis s’installe en 2010 à Clermont-Ferrand et intègre l’équipe internationale de CCI Auvergne. D’origine roumaine installée en France depuis 2007 et trilingue, l’international fait partie de son quotidien.

Interlocuteur privilégié pour les entreprises d’Auvergne sur la zone des pays de l’Europe Centrale et Orientale, elle intervient également en tant que conseiller de proximité pour les entreprises du bassin clermontois.

Elle accompagne les sociétés dans toutes les étapes de leur internationalisation, de la réflexion (bâtir et budgéter le projet export, analyser le potentiel pour mieux cibler les pays à l’export, identifier les réseaux utiles à l’étranger) à la mise en oeuvre de leur projet (mobiliser les aides financières adaptées, identifier les formalités à accomplir, recruter du personnel à l’étranger).

Yamina HAKEM – GlobalReach Business Solutions

Le développement d’affaires à l’international est une passion qu’elle exerce depuis plus de 20 ans. Ayant terminé ses études aux Etats Unis en Marketing et Management, elle a ensuite intégré le Groupe Thomson Reuters (1er groupe mondial d’information) à Londres.

Sa carrière a évolué pour atteindre les fonctions de Responsable Commerciale Europe et Responsable Grands Compte au niveau mondial (Europe, US et Asie) avec la gestion d’un chiffre d’affaires de plus de $6millions par an. Elle est aujourd’hui à la tête de GlobalReach Business Solutions (www. globalreachbs.com), une société dédiée à l’accompagnement à l’international et à l’intelligence économique basée à Clermont-Ferrand et qui a pour mission de s’investir au service des entreprises dans le but d’améliorer leur compétitivité et d’accompagner leurs ambitions internationales.

A noter la domiciliation de GlobalReach BS à San Francisco, depuis juillet 2014 afin de faciliter ses activités.

DES TEMOINS :

Yves CHARLES – Perceval

« On n’est jamais si bien servi que par soi-même” : en 2005, pour combler un manque, Yves Charles, chef étoilé à Paris, se rend à Thiers avec le souci de mettre au point pour son restaurant un objet tranchant jusque-là inédit, un couteau de table qui aurait les qualités de ce fameux “fermant” Perceval qu’il a en poche.

Un “Français” unique taillé dans le meilleur acier. Yves Charles veut le meilleur pour sa table et bouscule la tradition. Une deuxième visite à la coutellerie Perceval renforce ses objectifs et à la troisième, il prend la direction des opérations en rachetant l’entreprise créée en 1996 par Eric Perceval.

L’aristocratie du couteau de table naît alors avec le 9.47, fait de l’acier suédois utilisé pour les fermants. Ses investissements rentabilisés, le chef d’entreprise peut alors développer le potentiel qu’il avait décelé dans cet atelier en adaptant les technologies de pointe à un savoir-faire ancestral.

Le succès est tel qu’il doit désormais choisir entre son restaurant et Perceval. Le goût du challenge et de l’engagement jouent en la faveur du second, et c’est à partir de 2008 qu’il s’y consacre à 100%. Le talent d’Yves Charles est de concilier l’esprit de l’entreprise artisanale ancrée dans la région avec celui, plus transversal, de ce début de siècle.

Il réussit le double exploit de créer l’envie d’un objet jusqu’alors ignoré et d’offrir à Thiers une vitrine mondiale. Il a récemment sorti un modèle exclusif pour une boucherie très en vogue à Paris.

La réussite de Perceval, qui veut marquer son empreinte, est l’affaire de plusieurs hommes. Une équipe de couteliers crée, à ses côtés, des objets toujours plus fiables et esthétiques et transmettent jour après jour leur art à des apprentis qui, le moment venu, passeront le relais.

Arnaud DUFOURNIER – DrivTech/E2TC

Ancien Ingénieur Michelin, il a créé en 1999 une société d’ingénierie liaison sol automobile. Cette PME, basée à Riom, regroupe deux particularités : l’innovation permanente et une orientation marquée à l’international (85% du CA). Cette société connait actuellement sa phase de plus forte croissance. Sont nées de cette approche deux autres sociétés : DrivTech en 2010 qui développe des dispositifs d’aide à l’éco-conduite avec une appréhension totalement nouvelle de la gestion des flottes professionnelles (commerciales, pool VL, poids lourds et bus) basée sur l’Homme et l’appropriation de l’éco-conduite comme une pratique valorisante et résolument professionnelle – E2TC (European Tire Test Center) créée en 2013 et qui développe actuellement en Auvergne un centre high-tech de test Européen dédié à la certification des pneumatiques. En recherche permanente de meilleures pratiques, il est membre du club APM Auvergne Nouveau Monde.

Roland GIBERT – Cruzilles

Ingénieur centralien, il a exercé pendant 22 ans dans la grande industrie chimique, chez Rhodia. Tour à tour en ingénierie, recherche, production, il s’oriente vers la direction industrielle puis la direction de centres de profits dans le domaine des polymères.

En 2001, il change volontairement de cadre professionnel en prenant la direction générale de PME indépendantes dans le domaine de l’emballage.

Arrivé en Auvergne pour diriger Trelleborg, il y concrétise en 2009 son projet de reprendre une entreprise à son compte, ce sera Cruzilles, le dernier fabricant clermontois de pâtes de fruits et de fruits confits.

Au conseil d’administration du Réseau Entreprendre, il s’occupe de l’accompagnement individuel. Trésorier de l’URIAA, il fait aussi partie de l’APM.

Pour plus d’informations sur les Petits déjeuners de la création :
Contacts  :
Gilles FLICHY, AG2R LA MONDIALE : 06 08 93 72 99
gilles.flichy@ag2rlamondiale.fr



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !