webleads-tracker

Agri, agro, véto, pêche

Quand Michelin et Limagrain misent sur une start-up auvergnate

Quand Michelin et Limagrain misent sur une start-up auvergnate

Lors du Sommet de l’élevage, le 5 octobre 2016, Michelin et Limagrain ont annoncé leur entrée au capital d’Exotic Systems, start-up clermontoise spécialisée dans les objets connectés. Ils entrent au capital de la jeune pousse à hauteur de 20 % chacun.


Optimiser la consommation des exploitations agricoles

Ce partenariat devrait servir à développer des objets connectés destinés aux agriculteurs. Exotic Systems, créée en 2007 à Clermont-Ferrand, emploie 12 salariés. La start-up travaille sur des systèmes de connexion de véhicules agricoles et des capteurs pour optimiser la consommation en énergie des exploitations agricoles. Les projets, qui seront développés en commun, porteront sur des « objets simples d’utilisation » comme des capteurs ou des solutions météo destinées à faciliter le travail quotidien des agriculteurs et l’aide à la décision. L’ensemble de ces nouveaux objets connectés sera dévoilée lors du prochain Salon international de l’alimentation (SIAL), qui se tiendra à Paris en février 2017.

Des objets connectés pour l’agriculture de demain

Avec l’argent apporté par Michelin et Limagrain, Exotic Systems va pouvoir imaginer et développer des solutions et objets connectés pour l’agriculture de demain, avec des produits simples d’utilisation. Michelin espère apprendre de son partenaire pour développer ses propres pneus et objets connectés, tandis que Limagrain y voit une occasion d’ « accroître son potentiel d’innovation dans les technologies numériques et enrichir à terme ses offres vis-à-vis de nos adhérents et de nos clients », indique le groupe coopératif dans un communiqué.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !