webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Institutions, Admnistrations et Collectivités, Territoires

Rencontre avec Jean-Claude Hugueny, nouveau président d’Initiative Clermont Agglo

Rencontre avec Jean-Claude Hugueny, nouveau président d’Initiative Clermont Agglo

Basée à La Pardieu, Initiative Clermont Agglo est une plateforme de soutien aux créateurs et repreneurs d’entreprise. Du coup de pouce financier à l’accompagnement quotidien des porteurs de projets, l’association a déjà aidé prés d’une centaine d’entreprises de l’agglomération de Clermont en 2015. Des activités que Jean-Claude Hugueny souhaite développer, notamment par une meilleure promotion de la plateforme auprès du public et des collectivités locales, et un renforcement des liens entre les acteurs économiques locaux.


Lancée il y a 17 ans, Initiative Clermont Agglo fait partie d’Initiative France, le premier réseau associatif de financement des créateurs et repreneurs d’entreprise, qui regroupe près de 227 plateformes sur le territoire national. Son activité s’articule autour de deux axes majeurs : l’attribution de « prêts d’honneur » sans intérêt ni garantie personnelle, et l’accompagnement des porteurs de projets. Tous les ans, l’équipe des salariés et bénévoles d’Initiative Clermont Agglo traite ainsi un grand nombre de dossiers dont une centaine débouche sur un prêt d’honneur, qui va lui-même «générer un effet de levier de 1 à 10 auprès des banques», explique Jean-Claude Hugueny.

Concrètement, la plateforme compte 3 salariés qui réceptionnent et traitent les dossiers des candidats potentiels. Si le projet est jugé viable, le candidat se présente devant un comité d’engagement, composé de membres issus de diverses professions comme des banquiers, assureurs, industriels ou encore experts comptables. Ce comité accorde ou non le prêt, qui peut varier de 5 000 à 20 000 euros, avec un remboursement sur 5 ou 6 ans à taux zéro. Une fois le prêt accordé, la démarche ne s’arrête pas là : le créateur peut bénéficier du soutien d’un parrain bénévole, qui va le suivre tout le temps de la création et de développement du projet. Le président d’Initiative Clermont Agglo nous explique : « Nous partons généralement sur un accompagnement de trois ans, pour aider le porteur de projet dans des domaines où il n’est pas à l’aise. L’exemple typique en la matière est celui qui travaille dans une entreprise, et décide de la reprendre. Souvent, la marche n’est pas facile à franchir, car en plus de la connaissance « technique » du métier, il faut acquérir des compétences en gestion, marketing, comptabilité, droit du travail, droit commercial, facturation… A ce titre nous sommes toujours en recherche de bénévoles ». Avis aux futurs parrains !

 90% de taux de pérennité à 3 ans

L’accompagnement d’Initiative fait ses preuves. Jean-Claude Hugueny affirme l’importance du suivi à long terme des entreprises financées pour mesurer l’efficacité de la plateforme : « La première chose que l’on regarde, c’est le taux de pérennité d’une entreprise, c’est à dire son existence sur trois à 5 ans et plus. Aujourd’hui nous en sommes à 90%, un taux relativement positif. Mais nous sommes aussi attentifs au nombre d’emplois créés par ces entreprises, 228 en 2015. » Si Initiative reçoit des projets de toute branche d’activité, le président témoigne de la prévalence des commerces de proximité et artisans, un bon signe « de la densification du tissu local, avec beaucoup d’entreprises allant de 1 à 3 emplois ».

Faire d’Initiative Clermont Agglo un leader du territoire auvergnat

Impliqué dans le comité d’engagement d’Initiative Clermont Agglo depuis 4 ans, Jean-Claude Hugueny a repris la présidence de la structure il y a trois mois. Il affiche très clairement l’ambition de son mandat : « Renforcer la présence et la visibilité de la plateforme dans le tissu économique local, développer son action et le nombre de dossier traités par an ». Tout d’abord en élargissant le champ des prescripteurs : « A l’heure actuelle, nous nous appuyons surtout sur Clermont Communauté, mais nous souhaitons travailler plus étroitement avec les autres collectivités territoriales et professions susceptibles de voir passer des créateurs. » Au yeux du président, l’enjeu est surtout de mieux faire connaître la plateforme et ses possibilités, « par exemple auprès des comités de quartier. Je suis convaincu que la création d’entreprise est le meilleur moyen de ramener vers l’emploi des populations qui en sont éloignées. Nous avons un très bon exemple de deux jeunes filles de Saint-Jacques à Clermont-Ferrand, qui ont fondé leur propre cabinet d’orthodontiste avec l’aide d’Initiative il y a deux ans, et ça marche très bien ! ».
En marge de son investissement dans l’association, Jean-Claude Hugueny a également endossé la casquette de président de l’IUT de Clermont-Ferrand. Il compte bien faire bénéficier des atouts de la plateforme à ses étudiants : « Les étudiants peuvent tout à fait entrer dans le monde du travail par le biais de la création d’entreprise. Il existe tout un panel de tremplins possibles à la sortie de l’école, des tremplins qu’ils ne soupçonnent sans doute pas ».
A l’avenir, il souhaite développer sa structure grâce à la création d’un club des créateurs : « Il faut fédérer les porteurs de projet, croiser les expériences, et motiver de nouvelles personnes à se lancer dans l’aventure ».



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !