webleads-tracker

Industrie

Roche et Fils, la mécanique générale en héritage

Roche et Fils, la mécanique générale en héritage

Depuis 1989, la société de mécanique générale Roche et Fils, usine les pièces les plus variées au service des particuliers ou des entreprises. Un savoir-faire sur mesure et indispensable qui a su coller aux évolutions technologiques comme aux besoins techniques.


En 1989, Alain Roche rachète la société de découpe et d’emboutissage de Monsieur Vincent. Cet outilleur ajusteur va, lui, miser sur la fabrique d’outils et l’usinage d’après plan.

Avec ses deux employés il veille à ce que chaque pièce assure un parfait emboîtement afin que tous les engrenages fonctionnent précisément. En 2005, son fils Jérôme le rejoint au sein de cette entreprise en plein développement : « J’ai suivi une formation en maintenance mécanique et je travaillais auparavant dans la maroquinerie de luxe » explique ce dernier. L’entreprise Roche Alain devient société Roche et Fils en 2005. Jusqu’en 2012 et le décès d’Alain Roche, père et fils vont construire ensemble leur route professionnelle, en alliant leurs connaissances aux forces particulières de leurs générations. En 2007 la société quitte le chemin des Boulaires et s’installe dans la zone industrielle de la rue Ampère, à Cusset, où elle recrute de nouveaux ouvriers.

Âgés de 19 à plus de 50 ans, les ouvriers forment aujourd’hui une équipe éclectique voulue par Jérôme Roche qui mise sur la formation : « Parmi mes 6 collaborateurs, il y a Julien un jeune du Centre de Formation d’Apprentis de l’Industrie (CFAI) de Désertines. On peine à trouver du personnel qualifié, alors l’apprentissage est une chance pour nous, un moyen essentiel pour diversifier nos équipes et prévoir les années à venir ». Avec ses deux semaines à l’école et ses 2 semaines en entreprise, Julien combine à merveille nouvelles technologies et savoir-faire traditionnel transmis par ses collègues de Roche et Fils. « Aujourd’hui beaucoup de jeunes ouvriers ne savent plus travailler sur les machines conventionnelles, c’est dommage car c’est aussi la clé de notre métier » confie le dirigeant qui ne souhaite pas pour autant nier les évolutions technologiques. Depuis 3 ans, un tour, une scie numérique ainsi qu’une fraiseuse 4 axes ont fait leur apparition dans le paysage de l’entreprise et élargissent le champ des possibilités.

Une équipe réactive et polyvalente

Un investissement d’avenir possible grâce au Fonds d’Investissement Auvergne Durable (FIAD). Sur 2012 et 2013, la région Auvergne a en effet redistribué 40,5 millions d’euros aux TPE – PME qui innovent, se modernisent ou qui créent des emplois. Les aides du FIAD ont pris plusieurs formes : aides directes à l’emploi, au conseil, à l’investissement (sous forme de subventions) mais aussi des avances remboursables : « Le dossier du FIAD était très complexe à monter, pour le réaliser nous avons reçu le soutien du Comité d’expansion économique de l’Allier » explique Jérôme Roche heureux de ce nouvel élan économique.

Grâce à cette nouvelle ouverture, le champ d’action de la société Roche et Fils est aujourd’hui très vaste, de la pièce unique métallique à changer sur l’écumoire d’un chef cuisinier aux pièces pour le secteur nucléaire. « On ne travaille pas que l’acier, mais aussi l’inox, le plastique, le bronze ou le laiton pour des entreprises de l’agro-alimentaire, de la chimie, de l’automobile ou pour des particuliers. C’est ça la mécanique générale, savoir presque tout faire selon plan ou modèle. Notre seule limite est celle de la taille d’une pièce, au-delà d’une certaine grandeur, nos machines ne peuvent plus la créer » explique Jérôme Roche, qui doit encore parfois insister sur le fait que ses ouvriers ne sont pas des mécaniciens automobiles. Actuellement la société cussétoise est sous-traitante de nombreuses entreprises locales comme la société Sermeto ou la société Valmont : « Nous réalisons une des pièces plastiques des poteaux électriques qui partent pour le Qatar. Nous avons aussi travaillé récemment sur les pièces d’une barge qui va au Chili pour AL Industrie. Même si notre marché est assez local, notre travail se retrouve dans le monde entier » s’amuse le patron cussétois, fièr de son équipe.

Une équipe réactive et polyvalente qui sait s’adapter à toutes les demandes : « Ce qui prime chez nous c’est la qualité des relations et l’esprit familial. Tous les jours on prend notre café ensemble à 9h et j’ai fait aménager une salle de repos pour le bien-être de mes employés. Je n’oublie pas que ce n’est pas le patron qui fait seul son entreprise et l’écoute doit être active dans les deux sens. Quand il y a besoin de faire des heures supplémentaires tout le monde répond présent, alors bien sûr quand quelqu’un a besoin d’une heure il n’y a pas non plus de problème ». L’entreprise Roche et Fils est aussi certifiée ISO 9001, un label international garantissant la traçabilité des pièces, une sécurité administrative et une satisfaction client au-dessus de la moyenne. De quoi s’ouvrir à de nouveaux marchés nationaux et internationaux, tout en renforçant les partenariats locaux de longue date.

Un pari prometteur pour l’avenir !

Un article de Bénédicte Rollet pour Vichy Val d’Allier Développement

logo-vvad-2015

Voir les carnets économiques du territoire sur vichy-economie.com



Communiqué de presse du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !