webleads-tracker

Clubs, syndicats, clusters et réseaux

Royat capitale du bien-être et de la prévention santé

Royat capitale du bien-être et de la prévention santé

Gilles de Fremicourt Directeur du centre thermo-ludique de Royat Tonic est intervenu le 24 mai 2016 à l’hôtel Saint Mart à Royat devant les présidents des clubs et associations économiques de l’INTERCLUBS du Grand Clermont sur le thème « Comment s’oriente le bien-être et la prévention santé en synergie avec le thermalisme».


Du déclin à la renaissance des eaux thermales

Depuis une vingtaine d’années, nous avons vu surgir dans les stations thermales de France des centres dit « thermoludiques ». En effet, face au déclin du thermalisme traditionnel dans les années 80-90, l’idée est venue de réutiliser l’eau « thermale » à des fins de bien-être et de détente.

Ce terme de « thermoludique » est apparu à l’occasion de la création de Caldea en Andorre ; l’idée étant de développer en matière de bien-être des lieux contenant beaucoup d’eau thermale en se positionnant dans un domaine différent de celui du thermalisme traditionnel.

La ville de Royat s’est ainsi lancé, à juste titre, dans cette aventure et dès l’année 2000, le projet de Royatonic démarrait. Après bien des déboires de toute nature, l’établissement a finalement ouvert le 09 novembre 2007.

L’exploitation du centre a été confiée au groupe Eurothermes sous délégation de service public jusqu’en mai 2010, date à laquelle la mairie l’a repris en gestion directe.

D’une superficie de 2500 m², Royatonic est composé de plus de 500 m² de bains intérieurs et extérieurs (pus value indéniable !) de différentes températures (de 8 à 38° selon le type de bassin), de salles de repos, de saunas, de hammams et d’un spa de 8 cabines de soins.

Un succès spontané surprenant

Dès son ouverture, Royatonic a connu un franc succès tant sur l’activité bain que sur celle du spa ; le centre comptabilisait 145 000 entrées aux bains et un peu plus de 6 000 soins au spa fin 2008. Aujourd’hui, Royatonic enregistre environ 185 000 entrées et 11 000 soins annuels.

De toute évidence, les Puydomois (80% de la clientèle) recherchaient un lieu privilégié pour se détendre, se relaxer et passer un moment de convivialité exceptionnel, proche et accessible (10 minutes du centre Jaude) ; Royatonic a répondu à cette attente !

Le choix d’un SPA s’impose d’emblée

Le projet initial ne prévoyait pas de spa mais simplement quelques cabines de soins corps. Le business plan indiquait que cette activité ne représenterait que 5% du chiffre d’affaires total.

Au regard de la superficie disponible, nous avons souhaité au dernier moment créer un véritable spa avec 8 cabines de soins grandes et bien équipées. Dès janvier 2008, nous savions que le pari était gagné avec 4000 bons cadeaux enregistrés en 2 mois. Aujourd’hui, l’activité spa représente 25% du CA total, 10 praticiens et une activité constante tout au long de l’année.

Le Spa propose des massages bien-être, des soins corps et visage en partenariat avec des marques cosmétiques comme Equatoria, Phythomer et Sothys. La fréquentation du spa qui comprend naturellement l’entrée aux bains favorise indéniablement une bonne santé. Les installations thermoludiques comme les animations dans les bains (jacuzzi, buses hydromassantes …), la bonne utilisation des saunas et hammam, la quiétude sur les transats carrelés chauffés de la salle repos complètent harmonieusement et efficacement les soins prodigués au spa.

Pour maintenir la qualité de service de tous les jours de l’année, la formation du personnel a une place prépondérante dans l’organisation ; la formation technique et humaine est au cœur même du management de Royatonic. Nous attachons une grande importance à l’épanouissement de la personne humaine dans le travail et notre éthique d’entreprise est toute orientée vers cet objectif. Comment donner du bien-être à nos clients si nous-mêmes – acteurs du bien-être –  ne donnons pas l’exemple de le vivre ?

L’orientation vers la prévention santé

La médecine préventive est au cœur du débat « santé » actuellement et l’Auvergne s’est positionnée rapidement comme moteur dans ce domaine. Les projets CEPIA (Centre Expérimental de Prévention Individualisé en Auvergne) et Station Thermale Pleine Santé (soutenu par la région), les programmes de type Oxygène Michelin, Vitality, l’ONAPS (Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité) installé à Clermont-Ferrand … sont d’autant d’exemples à cette dynamique !

Royat est une station thermale et veut s’inscrire dans cette démarche ;  elle veut devenir le pôle incontournable de la prévention santé à Clermont-Ferrand et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Aussi, Royatonic poursuit son aventure en proposant de nouvelles offres de bien-être et de remise en forme.

  • Le 13 juin 2016, dans le bâtiment Aesclepios (nom donné en rappel du dieu gréco-romain de la médecine) situé en face de l’arrêt de bus de la place Allard, un studio « forme, bien-être, équilibre » bien équipé et agréable de 100 m², sera tenu par des conseillers sport & bien-être diplômés et expérimentés. Il y sera donné des séances collectives (petits groupes) de Pilates (adultes, enfants, femme enceinte …), de « gravity total gym » (appareil unique à Clermont-Ferrand permettant d’effectuer une multitude de mouvements doux et progressifs), de relaxation – stretching, d’arts énergétiques (Taï Chi, Qi Gong), de Yoga et d’outdoor training (dans le parc thermal). A partir d’un bilan, les conseillers proposeront également un programme de coaching individuel.
  • Avant la fin de l’année, le spa de Royatonic sera réaménagé pour une meilleure prise en charge du client avec entre autre deux cabines de soins supplémentaires
  • Le projet d’agrandissement de Royatonic avec un nouveau bassin et un village nordique (3 saunas extérieurs …) est dans la phase préparatoire à la réalisation d’un appel d’offre d’ici fin 2016
  • D’autres projets sont en réflexion pour augmenter encore l’offre « prévention santé » dans les mois à venir
  • S’associe au projet de « la Station Thermale Pleine Santé » par la présence de Gilles de Frémicourt au Comité de Pilotage de ce dernier.

Pour rentrer de plein pied dans cette dynamique de la prévention santé, Royatonic participe le 11 juin prochain à la journée mondiale du bien-être  à laquelle participeront 83 pays et 400 établissements français. De nombreuses animations (www.royatonic.com/jmb) seront proposées aux visiteurs et la veille, une table ronde animée par Gilles Flichy rassemblera, autour de la prévention santé Jean Chazal doyen de la faculté de médecine, Gérard Duhesme le responsable de du programme Oxygène et directeur du siège Michelin de Clermont Ferrand, Patrick Boulery responsable du programme Vitality et Président de Reflexe Brezet, Cécile Rivoiron, Chargée de mission du Projet CEPIA, Corinne Praznoczy, Directrice l’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité et Pierre Jal, Directeur Général de Thermauvergne.



Communiqué de presse du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !