webleads-tracker

Hygiène, Cosmétique, Beauté

Se couper du monde le temps d’un soin avec l’Escale Beauté

Se couper du monde le temps d’un soin avec l’Escale Beauté

Esthéticienne à domicile basée à Clermont-Ferrand, Jessica Farges a lancé son institut nomade « L’Escale Beauté ». Comme l’indique le nom de son institut, la jeune femme propose à sa clientèle une carte qui invite à l’évasion et au voyage, le tout avec une gamme de produits ludiques.


Une globe-trotteuse inspirée

C’est à seulement 26 ans que Jessica Farges vient de lancer son affaire. En matière d’esthétique, la jeune femme n’est plus novice puisque cela fait sept ans qu’elle multiplie les expériences professionnelles. Dynamique et curieuse, son parcours est surtout marqué par de multiples voyages et découvertes aux côtés de son compagnon, lui-même saisonnier. Auvergne, sud de le France, Corse, ils ont traversé les frontières pour partir un an à la découverte de l’Australie et de l’Asie. Jessica nous conte cette expérience : « Pendant cette année sabbatique, nous avons eu l’occasion de naviguer à droite et à gauche et de découvrir l’Asie. Je suis tombée complètement amoureuse de cette partie du globe, car ils ont une approche globale du bien être, qui intègre à la fois le corps et l’esprit. J’ai pu tester pas mal de techniques de soins et de massages issus des traditions asiatiques. Ils ont un sens du touché inné et une force incroyable ! Dans une famille, ils se massent tous entre eux et utilisent ces techniques pour soigner des maux de tête par exemple. Cette approche, qui correspond à mes valeurs, fut une grande source d’inspiration. Cela m’a conforté dans ce que je voulais faire de mon métier, ce que je voulais apporter à ma clientèle. »

A leur retour en France, c’est sans difficulté que Jessica retrouve du travail, mais « l’envie de se lancer à son propre compte était trop forte ».Enthousiaste, douce et naturelle, elle construit une offre en accord avec sa personnalité et son parcours atypique.

Des soins inédits et ludiques

Si Jessica propose une offre traditionnelle comprenant l’épilation ou des manucures semi-permanentes, elle offre également des services inédits, qui font l’objet d’une forte demande. Elle témoigne : « Beaucoup de mes clientes me demandaient des petits conseils maquillage, j’ai donc décidé de proposer un cour d’auto-maquillage. C’est important de savoir se mettre en valeur soi même, de bénéficier de conseils personnalisés en fonction de sa carnation, son type de peau, la forme et la couleur de ses yeux, ses cheveux,… ». En matière de soin, l’esthéticienne a créé son propre modelage en 60 minutes, avec des senteurs et techniques inspirées de ses voyages. Là encore le leitmotiv est l’invitation à s’évader, « se déconnecter du monde ». Et il y en a pour tous les goûts ! « Je voulais proposer une gamme ludique : pina colada pour les plus fêtardes, chaï latte pour les globe-trotteuses, sucré-salé pour les gourmandes ».

Concernant les produits qu’elle utilise, l’esthéticienne témoigne des difficultés qu’elle a eu à trouver une marque satisfaisante : « Je souhaitais travailler avec des produits qui ne contiennent que peu de produits chimiques. Pour le bien être de mes clientes comme pour le mien. Je n’utilise donc que la marque Spa du Monde « Invitation au voyage et parfums envoûtants ». »
Pleine de projets en tête, Jessica compte bien élargir son offre au gré des envies de sa clientèle, « toute suggestion est bonne à prendre« , précise-t-elle en souriant.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !