webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Industrie

Skware, la start-up de Creuzier-le-Neuf, annonce sa première levée de fond

Skware, la start-up de Creuzier-le-Neuf, annonce sa première levée de fond

Créée en août 2013 par Thomas Mignard, Skware emploie aujourd’hui 6 collaborateurs. Afin de poursuivre son extension à l’international, la jeune société vient d’effectuer une levée de fonds de 500 000 euros auprès de Sofimac Partners Capital Investissement, via le FPCI Jeremie Innovation 1, acteur référent du Capital Investissement multirégional en France.


En 2 ans, Skware est devenue spécialiste de la conception et de la commercialisation de solutions innovantes de stockages pour milieux contraignants. Le secteur fromager est le premier domaine d’application de cette technologie innovante. La solution baptisée CHEESESKWARE propose des structures en matériau composite thermoplastique pour l’affinage et la manutention spécialement destinées au travail des fromages. « Quand j’ai maginé la société Skware, il existait tellement de marchés potentiels qu’il était difficile de choisir. J’ai alors contacté les entreprises de tous les secteurs ciblés. A cette occasion, j’ai rencontré trois fromageries et je suis reparti de chez chacune d’entre elles avec un projet. Il était donc naturel de commencer par ce secteur. » explique Thomas Mignard. Skware propose à ses clients un accompagnement spécifique et des produits de très haute qualité qui contribuent à améliorer la réponse apportée aux exigences et aux normes de ce type de stockage et à optimiser les process des entreprises, toutes tailles confondues.

Accentuer le développement en Europe

Forte de ses réalisations dans le secteur agroalimentaire, SKWARE souhaite intensifier son développement commercial national et international… C’est dans cette perspective qu’intervient la levée de fonds. Skware souhaite étendre son savoir-faire en s’implantant à l’international et notamment en Belgique et en Suisse. D’autres projets vont aussi voir le jour. « Une partie de la levée de fonds servira à développer de nouvelles gammes de produits avec notre service R&D. Nous avons déjà entamé une réflexion pour trouver sur quel marché nous pouvons aller. » précise le jeune dirigeant, « Durant 2 jours, nous avons réuni 7 personnes à Lyon qui ne nous connaissaient pas. A partir d’un visuel déjà utilisé aujourd’hui et d’échantillons de plastiques, nous leur avons demandé ce que cela leur évoquait. Le bilan est positif car nous sommes repartis avec une quarantaine d’idées. »

Skware souhaite aussi garder une mission sociétale de l’entreprise avec des rapports humains tant à l’interne qu’à l’externe. Ainsi, des rencontres avec des étudiants sont régulièrement réalisées. « Nous souhaitons montrer aux personnes que l’entreprise n’est pas là pour les détruire, qu’il est possible de s’épanouir en travaillant » conclu Thomas Mignard



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !