webleads-tracker

Services aux Particuliers

So Mobility, la solution pour optimiser ses déplacements en ville

So Mobility, la solution pour optimiser ses déplacements en ville

La société du Grand Paris a créé en juin 2015 un programme d’expérimentation afin de répondre à une problématique majeure : la circulation et le stationnement pendant la phase de chantier du Grand Paris Express. En partenariat avec le Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF), la société du Grand Paris a annoncé les cinq lauréats pour commencer l’expérimentation, dont le consortium d’entreprises So Mobility.


Améliorer la fluidité des déplacements

« A l’heure où la voiture se réinvente, où les modes de déplacements alternatifs se multiplient et où les transports en commun se modernisent, le secteur public doit favoriser plus encore le développement de l’innovation et des modèles économiques pérennes, en coopération avec les acteurs privés. C’est tout le sens du projet So Mobility, » explique André Santini, Député des Hauts-de-Seine et Maire d’Issy-les-Moulineaux. C’est le pari que se sont lancés Colas, Cisco, Indigo et IssyMédia au nom du projet So Mobility.

Des objectifs innovants et clairs

Ce consortium d’entreprises a donc proposé de nombreuses solutions innovantes afin de répondre à la problématique des chantiers des futures gares du Grand Paris Express. Améliorer les conditions de stationnement, rendre le trafic plus fluide grâce à des capteurs, mettre des navettes autonomes à disposition, réduire les temps de parcours en utilisant des applications ou encore se préparer à une évolution des modes de transports, c’est ce qui a été expérimenté par le projet So Mobility.

Préparer la transition vers une Smart City

Le but final de ce consortium d’entreprises est de proposer une transition vers une Smart City efficace en créant de nouvelles coopérations entre les acteurs publics et privés. Ainsi, ces différents acteurs vont maintenant penser et agir de façon à créer un système de transport et de circulation durable.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !